Jazz à la Villette 2021 sur Culturebox

Le jazz est une fois encore à l’honneur sur Culturebox à l’occasion de l’édition 2021 du festival Jazz à la Villette. Sur france.tv, la chaîne culturelle ne propose pas moins de cinq soirées en live, les 4, 5, 7, 8 et 10 septembre, depuis la scène de cet événement parisien !

Jazz à la Villette 2021 en live sur Culturebox © DR

Pour ne pas se laisser aller à la morosité alors que l’été s’en va, et pour entrer dans l’automne comme il se doit, le festival Jazz à la Villette propose chaque année de découvrir une programmation particulièrement riche et intelligente autour des musiques improvisées. Créateurs et novateurs montent sur les scènes de la grande halle de la Villette et de la Cité de la musique pour vous émerveiller et vous surprendre grâce à un style musical résolument moderne et contemporain. Cette année, le festival Jazz à la Villette déploie à nouveau toute la palette du jazz et croise les genres, panorama vivant d’une musique qui évolue sans cesse. 

Cinq concerts en direct, à vivre sur france.tv/culturebox

Samedi 4 septembre – à partir de 20h à la grande halle de la Villette

Emma-Jean Thackray (première partie)
Originaire du Yorkshire, Emma-Jean Thackray inscrit sa musique plutôt dans une mouvance électro-jazz, empreinte de hip-hop et de psychédélisme seventies, invoquant des influences aussi variées que Madlib et Brian Wilson.

Louis Cole
Californien de 34 ans, Louis Cole a pour lui un humour ravageur et une imagination débordante. Adoubé par Quincy Jones, batteur de formation — il cite Tony Williams et Jack DeJohnette comme références — mais aussi claviériste, auteur, compositeur et chanteur, Louis Cole est un redoutable frontman et l’un des fers de lance de la bouillonnante scène californienne. Sur scène, l’ambiance est à la fête, sauvage, étrange et merveilleuse.

Dimanche 5 septembre – à partir de 16h30 à la grande halle de la Villette

Laurent de Wilde & Ray Lema – Wheels
Né en 1946, tout à l’ouest de l’actuel République démocratique du Congo, Ray Lema, dont la formation musicale a débuté à l’orgue avec Bach, est un musicien tout terrain pour qui l’exercice du duo dans le contexte jazz n’est pas une nouveauté, puisque, en 1992 déjà, il enregistrait avec l’immense pianiste allemand Joachim Kühn. Laurent de Wilde, quant à lui, s’impose comme l’un des instrumentistes les plus éclectiques et les plus incontournables du jazz français, bien connu comme spécialiste de Thelonious Monk, musicologue par passion, et écrivain d’une insatiable curiosité.

Bachar Mar-Khalifé & Bojan Z
Tous deux se connaissent depuis plus de quinze ans sans jamais avoir véritablement joué ainsi ensemble. « Jazz à la Villette » leur permet de se retrouver pour imaginer ensemble un programme original autour de leurs deux pianos et de quelques invités. S’ils joueront des compositions de l’un et de l’autre, on peut aussi compter sur eux pour dépoussiérer des répertoires traditionnels qui leur sont chers, qu’ils soient des Balkans ou du Moyen-Orient.

Mardi 7 septembre — à partir de 20h à la Cité de la musique

Vincent Lê Quang (première partie)
Saxophoniste dont l'appétit insatiable l'emmène du jazz à la musique contemporaine, en passant par la musique classique, Vincent Lê Quang mène une activité de musicien complet, composant, improvisant, dirigeant et enseignant.

Shai Maestro
Difficile de ne pas rappeler que c’est aux côtés du contrebassiste Avishai Cohen que Shai Maestro a été révélé aux amateurs de jazz des quatre coins du globe, il y a plus de dix ans. Son dernier album Human, en 2020 est un disque en quartet, contemplatif, plus sombre aussi, qui délaisse en partie les mélodies orientales définissant jusqu’ici la patte mélodique du pianiste. 

 Mercredi 8 septembre — à partir de 20h à la grande halle de la Villette

Cassie Kinoshi & SEED (première partie)
Saxophoniste altiste, Cassie Kinoshi fait également partie depuis 2016 du collectif SEED (« graine » en anglais), qui réunit dix musiciens explorant un répertoire à l’orée du jazz, des musiques afro-caribéennes, du hip-hop et autres musiques urbaines. 

Thomas de Pourquery & Supersonic
Fondé il y a tout juste dix ans, le Supersonic du saxophoniste et vocaliste Thomas de Pourquery est une machine infernale qui, depuis sa création, a parcouru tous les festivals de jazz. Une musique toujours sous la houlette de Sun Ra bien entendu, mais aussi de John Coltrane (avec une référence appuyée à A Love Supreme), de Charles Mingus ou encore de Caetano Veloso.

Vendredi 10 septembre — à partir de 20 h à la Cité de la musique

Neue Grafik Ensemble
Un des derniers groupes nés au cœur de l’explosive scène londonienne, Neue Grafik Ensemble a imaginé pour son deuxième opus un répertoire en hommage à Adama Traoré. À découvrir en live.

Anthony Joseph
Poète et chanteur londonien, originaire de Trinidad, Anthony Joseph a déjà signé sept albums. Évoquant les complaintes free d’Archie Shepp comme l’afro-jazz des années 1970, les arrangements de Jason Yard soutiennent à merveille le timbre déclamé de ce singulier musicien dont l’engagement est de donner « une voix aux sans-voix ».

Jazz à la Villette 2021, cinq concerts en live, à voir en exclusivité numérique sur france.tv/culturebox — Production : Oléo Films
 

Commentaires