france.tv

Dans la maison des hommes violents

Le premier centre d’accueil pour conjoints violents dévoile son fonctionnement dans un « Infrarouge » inédit

France 2 entrouvre la porte de l’unique centre d’accueil pour hommes violents de France. Situé à Arras, dans les Hauts-de-France, le Home des Rosati possède huit places, attribuées pour des séjours de trois à quatre mois. Un documentaire nous présente ce lieu devenu essentiel dans la lutte contre les violences conjugales. Diffusé mardi à 23.15, le programme sera suivi d’un débat présenté par Marie Drucker à 0.15.    

Un résident du Home des Rosati
Un résident du Home des Rosati. © Program33

La création du Home des Rosati

Le Home des Rosati est né grâce à l’initiative d’un magistrat. En 2006, Luc Frémiot, procureur de la République de Douai, veut créer un lieu permettant d’éloigner les conjoints violents de leur domicile, tout en leur offrant un accompagnement visant à réduire les risques de récidive. Deux ans plus tard, le Home des Rosati voit le jour. En 2016, l’endroit avait déjà accueilli jusqu’à 54 hommes depuis son ouverture. Au fil des années, l’établissement est devenu une alternative crédible à l’incarcération. D’ailleurs, moins de 8 % de ses visiteurs récidivent. 

Le suivi des résidents

Le travail d’accompagnement des résidents repose sur un suivi socio-psychologique. Les auteurs de violences conjugales ont souvent la même attitude, choisissant de se murer dans le déni, minimisant et banalisant les faits. L’objectif des éducateurs, psychologues et autres encadrants est donc de les amener à changer radicalement un système de pensée fondé sur une représentation des relations hommes-femmes injuste et sexiste.
À cela s’ajoute souvent la nécessité de surmonter l’addiction à l’alcool, qui pour un grand nombre joue un rôle central dans le passage à l’acte. Il s’agit aussi, de cette façon, de parvenir à responsabiliser ces derniers. 

Chiffres clés sur les violences faites aux femmes 

  • Tous les trois jours, une femme meurt sous les coups de son conjoint.
  • Chaque année, près de 220 000 femmes disent avoir été victimes de violences physiques et/ou sexuelles exercées par leur conjoint.
  • 96 % des personnes condamnées pour des faits de violences conjugales sont des hommes.  

    Source : stop-violences-femmes.gouv.fr

Infrarouge - La Maison des hommes violents  

À Arras, dans le Pas-de-Calais, existe une structure unique en France dans l’accompagnement des auteurs de violences conjugales. Créé en 2008 à l’initiative de la Communauté urbaine et du parquet d’Arras, le Home des Rosati héberge en permanence huit hommes pour des séjours de trois semaines à plusieurs mois. L’équipe d’encadrement y pratique un travail thérapeutique intense et préventif. 

Documentaire (52 min) - Réalisation Marie-Christine Gambart - Production Program33, avec la participation de France Télévisions  

Infrarouge - La Maison des hommes violents est diffusé mardi 16 avril à 23.15
et est suivi d'un débat à 0.15 présenté par Marie Drucker

À voir et revoir sur france.tv    

Publié le 15/04/2019
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.