Hommage à Bertrand Tavernier

France 2, France 3 et France 5 bouleversent leurs programmes pour rendre hommage à Bertrand Tavernier. France 3 diffuse, ce soir, « Le Juge et l’Assassin », à 21.05. Dimanche, France 2 programme « Quai d'Orsay » et « L.627 ». France 5, lundi, clôture avec « Coup de torchon ».

Bertrand Tavernier - réalisateur
Le réalisateur Bertrand Tavernier. © Fabrice Elsner / Sipa

Bertrand Tavernier, l’amoureux du cinéma

En 1974, Bertrand Tavernier tourne son premier long-métrage, L’Horloger de Saint-Paul, qui remporte le prix Louis-Delluc. Film qui lui valut une longue collaboration avec Philippe Noiret, tournant pas moins de cinq films ensemble. Cinéaste éclectique, il signe des films d’auteur, aussi bien contemporains qu’historiques, des comédies comme des drames. Réalisateur marquant de son époque, Bertrand Tavernier avait remporté de nombreux prix : l’Ours d’or à Berlin pour L’Appât (1995), Césars du Meilleur scénario et du Meilleur réalisateur pour Capitaine Conan (1996), Lion d’or pour l’ensemble de sa carrière à Venise en 2015. Il était avant tout un fou du cinéma, présidant notamment l’Institut Lumière.

Jeudi 25 mars à 21.05 sur France 3 : Le Juge et l’Assassin
1893, sud-est de la France. Joseph Bouvier, officier réformé par l’armée, tente de tuer sa fiancée, Louise, puis de se suicider. Ses deux tentatives échouent. Quelques mois plus tard, sorti de l’asile, il vagabonde sur les routes escarpées de l’Ardèche, assassinant et violant plusieurs bergers. Un ambitieux juge de province, Émile Rousseau, va le traquer, puis tenter de gagner sa confiance pour obtenir sa condamnation.

Le Juge et l’Assassin (1976) – Avec Michel Galabru, Philippe Noiret, Isabelle Huppert, Jean-Claude Brialy, Renée Faure, Cécile Vassort, Jean-Roger Caussimon, François Dyrek, Monique Chaumette, Yves Robert, Arlette Bonnard, Michel Fortin, Gérard Jugnot, Christine Pascal, Daniel Russo, Catherine Verlor…
 

Dimanche 28 mars à 21.05 sur France 2 : Quai d’Orsay
2013 — Avec Thierry Lhermitte, Raphaël Personnaz, Niels Arestrup…
Alexandre Taillard de Worms est grand, magnifique, un homme plein de panache qui plaît aux femmes et est accessoirement ministre des Affaires étrangères du pays des Lumières : la France. Sa crinière argentée posée sur son corps d’athlète légèrement halé se rencontre partout, de la tribune des Nations Unies à New York, jusque dans la poudrière de l’Oubanga. Là, il y apostrophe les puissants et invoque les plus grands esprits afin de ramener la paix, calmer les nerveux de la gâchette et justifier son aura de futur prix Nobel de la paix cosmique. Alexandre Taillard de Worms est un esprit puissant, guerroyant avec l’appui de la sainte trinité des concepts diplomatiques : légitimité, lucidité et efficacité. Il y pourfend les néoconservateurs américains, les Russes corrompus et les Chinois cupides. Le monde a beau ne pas mériter la grandeur d’âme de la France, son art se sent à l’étroit enfermé dans l’Hexagone. Le jeune Arthur Vlaminck, jeune diplômé de l’ENA, est embauché en tant que chargé du « langage » au ministère des Affaires étrangères. En clair, il doit écrire les discours du ministre ! Mais encore faut-il apprendre à composer avec la susceptibilité et l’entourage du prince, se faire une place entre le directeur de cabinet et les conseillers qui gravitent dans un Quai d’Orsay où le stress, l’ambition et les coups fourrés ne sont pas rares… Alors qu’il entrevoit le destin du monde, il est menacé par l’inertie des technocrates.

Dimanche 28 mars à 23.00 sur France 2 : L.627 
1992 — Avec Didier Bezace, Jean-Roger Milo, Charlotte Kady…

Lucien Marquet, enquêteur de police de 35 ans, croit, contrairement à bon nombre de ses collègues, encore en son métier. À travers ses investigations, ses découragements et ses espoirs, l’évocation du milieu des policiers affectés aux brigades des stupéfiants.

Lundi 29 mars à 20.50 sur France 5 : Coup de torchon
1981 — Avec Philippe Noiret, Isabelle Huppert, Jean-Pierre Marielle…
Lucien Cordier, unique policier d’une petite bourgade africaine, est un être faible. Sa femme le trompe, les proxénètes le provoquent ouvertement, le représentant de l’ordre est la risée du village. Rabroué par son supérieur, Lucien entre dans une folie meurtrière.

Publié le 25 mars 2021
Commentaires