La police à bout de souffle

Soirée continue : la fiction « États d'urgence » suivie d'un débat

Pour son premier grand rôle à la télévision, Olivia Ruiz se glisse dans la peau d’un flic de la BAC qui se démène entre vie professionnelle et familiale, sens du devoir et manque de reconnaissance. Après la diffusion d’« États d’urgence »la police reste au cœur du débat animé par Julian Bugier. Mercredi, à partir de 21.05 sur France 2.

Olivia Ruiz (Justine Rigatti)
Olivia Ruiz (Justine Rigatti). © Jean-Philippe Baltel / FTV / Lizland Films

D'elle, on connaissait surtout la voix si particulière, l'air mutin et l'incontestable talent d'auteur-compositeur de la Femme chocolat ou Miss Météores. Découverte lors de la saison 1 de la Star Ac, la chanteuse Olivia Ruiz fait ses premiers pas en tant qu’actrice principale dans cette fiction réalisée pour France 2. Ces États d'urgence sont ceux de Justine Rigatti et de ses coéquipiers d'une unité de la Brigade d'anti-criminalité de Marseille, obligés de jongler entre les nombreuses affaires qui leur tombent dessus, et le manque chronique de moyens et d'effectifs. Pour ces fonctionnaires pas tout à fait comme les autres, les heures sup ne se comptent plus et les jours de congé sautent allégrement dès qu'une manifestation s'annonce pour le lendemain. Mal rémunérés, mal aimés de la population, souvent ignorés par une hiérarchie trop occupée à chiffrer les résultats, ils travaillent au quotidien sous une pression qui ne cesse d'augmenter. Jusqu'au point de rupture ? Le film rend compte de cette situation de plus en plus intenable qui conduit les policiers au ras-le-bol, à l'épuisement, à l'exaspération et à des comportements parfois excessifs.

 

États d’urgence en résumé

Réalisé par Vincent Lannoo, à qui on doit la série d'anticipation Trepalium, diffusée dernièrement sur Arte, États d'urgence, tourné à Marseille et dans sa région, raconte le quotidien sous pression d'une équipe de la BAC. Olivia Ruiz y campe Justine Rigatti, une policière et mère de famille quadragénaire, qui voit sa vie basculer le jour où elle est accusée d’avoir volé de l’argent saisi lors d’une perquisition. Confrontée aux difficultés de son métier et soumise à une enquête de l’IGPN, Justine va connaître une véritable descente aux enfers...
Face à elle, on retrouve notamment dans cette fiction Ibrahim Koma (Maman a tort), Hubert Delattre (Zone blanche) ou encore Grégoire Leprince-Ringuet (vu récemment dans Capitaine Marleau et nommé au César du meilleur espoir masculin pour La Princesse de Montpensier). 

Fiction 
(90 min) - Scénario 
Olivier Berclaz et Philippe Bernard 
d'après une histoire originale de Nabil Dissi - Réalisation Vincent Lannoo
 - Production Lizland Films
, avec la participation de France Télévisions

Distribution
Olivia Ruiz Justine Rigatti
Ibrahim Koma Amir
Hubert Delattre Guillaume
Grégoire Leprince-Ringuet Arnaud Duter
Vincent Aguesse Christophe Autoit
Judith El Zein Rachel Santini
Thomas Chabrol Nicolas Lautier
Gil Alma Vincent
Vassili Schneider Tristan
Anis Alloui Umut Awat... 

États d'urgence est diffusé mercredi 30 octobre 2019 à 21.05 sur France 2
À voir et revoir sur france.tv 

22.35 : La soirée se poursuit par un débat présenté par Julian Bugier 

Julien Bougier anime cette soirée continue
Julian Bugier, l'animateur de cette soirée.
© Nathalie Guyon / FTV

Notre police est-elle à bout de souffle ? Tel est le thème du débat. Et les faits parlent d'eux-mêmes : 
   •    Depuis le début de l’année 53 policiers se sont suicidés.  
   •    Le 2 octobre dernier, 27 000 d'entre eux sont descendus dans les rues de Paris pour dénoncer la détérioration de leurs conditions de travail, le manque de moyens et la haine dont ils sont la cible. La détresse, palpable, est montée d'un cran avec l’attentat commis le 3 octobre au cœur même de la Préfecture de police.

Au cours de la soirée, Julian Bugier donne la parole à des représentants et des spécialistes des forces de l'ordre. Ensemble, ils tenteront de répondre à de nombreuses questions : qu’attendons-nous de notre police ? Comment rétablir un lien de confiance entre les policiers et les citoyens ? La police a-t-elle déjà connu de telles crises ? Le métier de policier fait-il encore rêver ? Recruter des policiers, est-ce une solution ?... 

Parmi les invités : Anthony Caillé, officier de police judiciaire, brigadier-chef à la BRB (brigade de répression du banditisme), secrétaire général CGT Police-Île de France ; Perrine Sallé, porte-parole des Femmes des forces de l’ordre en colère (FFOC) ; Christian Mouhanna, sociologue, chargé de recherche au CNRS et membre du CESDIP (Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales) ; Élise Vincent, journaliste, service « police, justice » du Monde...

Publié le 28/10/2019
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.