« Meurtres à Cognac » : énigmes dans l'eau-de-vie

Secrets de familles et affaires commerciales dans le milieu discret de la viticulture de grand luxe, ce « Meurtres à Cognac » – avec Éléonore Bernheim, Olivier Sitruk et Jean-Yves Lafesse – est un bon cru à déguster sans modération un lendemain de Noël. Samedi à 21.05 sur France 3.

« Meurtres à Cognac » © Aurélien Faidy / FTV / FrenchKiss Pictures

Terminer ses jours assassiné, puis flambé au cognac, voilà une fin piteuse et d’une ironie bien cruelle quand on est maître de chai. C’est pourtant ce qui arrive au nommé Éric Janvier, qui travaillait pour la prestigieuse maison Saul, l’une des cinq ou six plus puissantes entreprises qui règnent sur la production du précieux alcool. La capitaine Clémentine Segonzac (Éléonore Bernheim), demandée en urgence, a dû abandonner – et de fort disgracieuse façon – son rendez-vous avec un bel inconnu (« pas de relation sérieuse », avait-elle prévenu) pour rappliquer dare-dare sur la scène de crime et s’y voir signifier qu’elle doit faire équipe avec le capitaine Yassine Benjebbour (Olivier Sitruk), tout juste débarqué des quartiers nord de Marseille... et qui n’est autre – hasard plutôt embarrassant – que le dit inconnu ! Pour le rendez-vous, « c’est mort ». Place à l’enquête.
Des hasards de la même eau (de-vie), il y en aura quelques autres dans cette fiction policière filmée sans temps mort par Adeline Darraux (qui réalisait il y a quelques mois les quatre premiers épisodes de la série La Faute à Rousseau, diffusée prochainement sur France 2). Que la jolie capitaine porte le nom d’une petite maison de cognac, tombée jadis en faillite, passe encore. Elle connaissait en outre très bien la victime, et David Saul, propriétaire de la maison du même nom, n’est rien moins que son parrain. Les retrouvailles, d’ailleurs, sont loin d’être chaleureuses... L’univers du cognac est un tout petit monde de l’entre-soi, tissé de sous-entendus et de non-dits. Il va falloir tout expliquer au nouveau venu, qui n’y comprend goutte – et ça tombe bien, nous non plus : enjeux économiques, affaires de famille, fonctionnement dynastique, secrets de fabrication, vieilles rancunes, et même cette fameuse épidémie de phylloxéra qui, dans les années 1870, ruina le vignoble et obligea à greffer les vignes sur des cépages venus d’Amérique.
Le mystère, en attendant, n’en est que plus épais et augmente progressivement de quelques degrés. Après une très kitsch carte au trésor trouvée dans une poche du mort, en guise d’amuse-bouche, voici qu’apparaissent une vente aux enchères secrète pour amateurs fortunés de grands crus hors de prix, ainsi qu'un énigmatique et exceptionnel cognac inconnu, possiblement issu d’un improbable cépage pré-phylloxérique ! Et si la capitaine Clémentine Segonzac disait moins, finalement, qu’elle en sait, notamment au sujet du drame qui, vingt-cinq ans plus tôt, laissa son jeune frère traumatisé et le fait encore souffrir du syndrome de Diogène ? Ce qui nous ramène à une histoire de tonneau...

« Meurtres à Cognac » en résumé

Le maître de chai d’une grande maison de cognac est retrouvé étranglé et brûlé. La capitaine Clémentine Segonzac (Éléonore Bernheim) est chargée de l’enquête. Elle doit collaborer avec Yassine Benjebbour (Olivier Sitruk), un capitaine récemment arrivé des quartiers nord de Marseille. Des grandes maisons aux clients passionnés, leur enquête sur cette mort mystérieuse va les mener à explorer l’univers fascinant et secret du cognac et éclairer d’un nouveau jour l’histoire familiale de Clémentine. Il se pourrait même que la capitaine n’ait pas révélé toute la vérité à son coéquipier...

Fiction (2020 - inédit) - Durée 90 minutes - Réalisation Adeline Darraux - Scénario Estelle Koening et Simon Rocheman - Production Frenchkiss Pictures - avec la participation de France 3

Distribution :
Éléonore Bernheim Clémentine Segonzac
Olivier Sitruk Yassine Benjebbour
Jean-Yves Lafesse Julius Segonzac
Joe Sheridan David Saul
Lucile Durant Lucienne Weiss
Aude Briant Commandante Martinez
Laurence Pierre Nadine Janvier
Clair Jaz Évelyne Gaillard

« Meurtres à Cognac » est diffusé sur France 3, samedi 26 décembre à 21.05
À voir et à revoir sur france.tv 

Publié le 23 décembre 2020
Commentaires