Les films de la semaine sur les chaînes de France tv

Demandez le programme : en raison de la crise sanitaire, France tv propose aux téléspectateurs un film chaque soir sur les chaînes du service public. 

DR
« Tous les matins du monde », « La Famille Bélier », « Gone ». © Studiocanal / Jerico / 2014 Twentieth Century Fox Film Corporation.

Jeudi 19 novembre

DR
« Inglourious Basterds ».
© Universal Pictures / The Weinstein Company / A Band Apart

France 3 : Inglourious Basterds – 21.05 

1940. Une juive française (Mélanie Laurent) dont la famille a été décimée par les nazis prépare sa vengeance, tandis qu’une troupe de l’armée américaine sillonne la France pour scalper consciencieusement le plus de nazis possible… Dialogues à double fond, casting haut de gamme, numéros d’acteurs impayables (Christoph Waltz en tête), brutales ruptures de ton, déchaînements de violence, références cinématographiques en pagaille et mise en scène virtuose : la Seconde Guerre mondiale revue (et littéralement « corrigée ») par Quentin Tarantino, éternel enfant terrible du cinéma bis : explosif et jubilatoire !

Film (2009 - 153 min) - Scénario et réalisation Quentin Tarantino - Production Universal Pictures, The Weinstein Company, A Band Apart, Zehnte Babelsberg et Visiona Romantica - Avec Brad Pitt, Christoph Waltz, Mélanie Laurent, Michael Fassbender, Diane Kruger


Vendredi 20 novembre

« Marguerite »
« Marguerite ».
© Larry Horricks © 2015 - Fidélité Films / France 3 Cinéma / Sirena Film

France 3 : Marguerite – 23.25

Dans le Paris des années 1920, une aristocrate passionnée de musique se lance dans une carrière de chanteuse d’opéra. Le problème n’est pas tant qu’elle chante comme une casserole, mais que jamais personne dans son entourage n’a eu le cran de le lui dire ! Catherine Frot (récompensée du César de la meilleure actrice pour son rôle) fait des merveilles dans cette comédie à proprement parler lyrique, signée Xavier Giannoli. Après Superstar (un ouvrier accédant malgré lui à la gloire médiatique), Quand j’étais chanteur (portrait d’un chanteur de bal populaire) ou À l’origine (l’histoire vraie d’un escroc qui, sur un malentendu, relance un chantier d’autoroute), le réalisateur confirme son talent de portraitiste délicat et son amour de ces personnages en décalage avec la société et ses normes, dont il saisit le ridicule sans jamais les ridiculiser. 

Film (2015 - 127 min) - Réalisation Xavier Giannoli - Scénario Xavier Giannoli et Marcia Romano - Production Fidélité Films, Sirena Film, Scope Pictures et France 3 Cinéma - Avec Catherine Frot, Michel Fau, André Marcon


Samedi 21 novembre

« Tante Hilda ! »
« Tante Hilda ! »
© Folimage / Mélusine Production / France 3 Cinéma / Rhône-Alpes Cinéma 

France 4 : Tante Hilda ! – 20.05

Deux amies botanistes, l’une adepte des OGM, l’autre du bio, sont en lutte pour sauver le monde, menacé par la prolifération d’une sorte d’artichaut géant à tentacules : premier « film d’animation catastrophe », signé Jacques-Rémy Girerd, le réalisateur sensible et engagé de Mia et le Migou et La Prophétie des grenouilles. Un conte écologique à l’animation poétique (crayonné et pastel) qui préfère broyer du vert plutôt que du noir…

Film (2014 - 89 min) - Réalisation Jacques-Rémy Girerd et Benoît Chieux - Scénario Jacques-Rémy Girerd, Benoît Chieux et Iouri Tcherenkov - Production Folimage, Mélusine Productions, Rhône-Alpes Cinéma et France 3 Cinéma – Avec les voix de Sabine Azéma, Josiane Balasko, Gilles Détroit


Dimanche 22 novembre

« Quantum of Solace »
« Quantum of Solace ».
© Karen Ballard - 2008 Danjaq, LLC / United Artists Corp. / Columbia

France 2 : Quantum of Solace – 21.05 

Suite directe de Casino Royale, cette nouvelle aventure (pour le moins mouvementée) de 007 confirme le tournant qu’a pris James Bond avec Daniel Craig : rythme effréné, suspense millimétré et clins d’œil amusés à l’univers de la saga, au service d’une densité plus approfondie du personnage. Et, pour ne rien gâcher, c’est Mathieu Amalric qui endosse le rôle du méchant ! On n’avait pas connu plus retors, manipulateur et lâche depuis le regretté Michael Lonsdale dans Moonraker

Film (2008 - 106 min) - Réalisation Marc Forster - Scénario Paul Haggis, Neal Purvis et Robert Wade - Production EON Productions, Columbia Pictures et Metro-Goldwyn-Mayer - Avec Daniel Craig, Olga Kurylenko, Mathieu Amalric

France 2 : Red Sparrow – 22.50

« Red Sparrow »
« Red Sparrow ».
© Murray Close - 2018 Twentieth Century Fox Film Corp. All rights reserved

La soirée continue sous le signe de l’espionnage avec ce film très « james bondien », mais dans une variante féminine, voire féministe, dans lequel Jennifer Lawrence, en danseuse du Bolchoï déchue, se mue en agent double – ou triple, tant le scénario multiplie les rebondissements et joue des faux semblants. Mise en scène bluffante, charme indéniable des interprètes et vertigineuse intrigue à tiroirs : une réussite.

Film (2018 - 140 min) - Réalisation Francis Lawrence - Scénario Justin Haythe, d’après Jason Matthews - Production Chernin Entertainment - Avec Jennifer Lawrence, Joel Edgerton


Lundi 23 novembre

« Tous les matins du monde »
« Tous les matins du monde ».
© StudioCanal - 1991 - Sedif / DD Productions / Divali Films / Gaumont 

Suite au décès de Daniel Cordier, France 5 rediffuse Alias Caracalla, au cœur de la Résistance.Le film sera reprogrammé ultérieurement.

France 5 : « Place au cinéma » – Tous les matins du monde – 20.50

« Monsieur, vous n’avez pas mal joué, lance Jean-Pierre Marielle, alias Jean de Sainte-Colombe, enseignant la viole de gambe au jeune Marin Marais, interprété par Guillaume Depardieu. Votre jeu ne manque pas de sentiments. Votre archet bondit, vos ornements sont ingénieux et parfois charmants, mais je n’ai pas entendu de musique. […] Vous gagnerez votre vie mais vous ne serez pas musicien. » Tous les matins du monde, vibrant hommage au baroque adapté du roman de Pascal Quignard, est à cet égard le film qui montre combien Alain Corneau était bel et bien, selon la définition de Sainte-Colombe, un des plus grands musiciens du cinéma français. Symphonie (Fort Saganne) ou chansons intimistes (Nocturne indien, Les Mots bleus), variation nostalgique (le mal aimé Nouveau Monde) ou relectures des standards du polar (Série noire, Police Python 357, Le Choix des armes) : ses films traversaient les genres et les nourrissaient en retour. Et, toujours, Alain Corneau faisait entendre sa musique personnelle, filmant comme un musicien réinvente sans cesse sa partition : avec fougue, respect et passion. Sous ses airs de récit initiatique, Tous les matins du monde, récompensé des César du meilleur film et meilleur réalisateur, se laisse ainsi gagner par les errances, les silences, le jeu hiératique des comédiens (Jean-Pierre Marielle et Guillaume Depardieu, donc, mais aussi Gérard Depardieu, Anne Brochet), les natures mortes et les sonorités de cette musique traversant les âges. Le trouble du parcours initiatique est celui qui gagne les spectateurs, à mesure que le film les initie eux-mêmes. Porté par les interprétations du célèbre violiste Jordi Saval, Tous les matins du monde est un chef-d’œuvre à (re)voir autant qu’à (ré)écouter ! 

Film (1991 - 115 min) - Réalisation Alain Corneau - Scénario Alain Corneau, d’après Pascal Quignard - Production Film Par Film, Paravision International, DD Productions, Dival Films, SEDIF Productions et FR3 Films Production - Avec Jean-Pierre Marielle, Gérard Depardieu, Anne Brochet, Guillaume Depardieu

France 5 : « Le Cinéma de minuit » – Le Gouffre aux chimères – 23.50

« Le Gouffre aux chimères »
« Le Gouffre aux chimères ».
© Paramount Pictures. All rights reserved

Pour clore son cycle « Hollywood et la presse », Patrick Brion propose Le Gouffre aux chimères, où comment un journaliste couvrant l’accident d’un homme coincé dans une galerie de montagne finit pris au piège de son propre arrivisme. « Bad news sells best, dit-il. Cause good news is no news. » (« Les mauvaises nouvelles se vendent le mieux, car les bonnes nouvelles ne sont pas des nouvelles. ») L’œuvre la plus cruelle et la plus sombre de Billy Wilder, aussi lucide et cynique dans le film noir qu’il était par ailleurs mordant et léger dans la comédie (Certains l’aiment chaud, La Garçonnière).

Film (1951 - 111 min) - Réalisation Billy Wilder - Scénario Walter Newman, Lesser Samuels et Billy Wilder - Production Paramount Pictures - Avec Kirk Douglas, Jan Sterling, Robert Arthur


Mardi 24 novembre

« Le Renard et l'enfant »
« Le Renard et l'enfant ».
© Pathé Distribution

France 4 : Le Renard et l’enfant – 21.05

Une jeune fille se lie d’amitié avec un renard et vit à ses côtés une aventure qui change à jamais sa vie et son regard sur le monde. Première fiction réalisée par Luc Jacquet après son documentaire événement La Marche de l’empereur : un conte tout en tendresse, où comment s’adresser aux enfants (et à celui qui sommeille toujours en chacun de nous) sans être infantilisant. 

Film (2009 - 153 min) - Réalisation Luc Jacquet - Scénario Luc Jacquet et Éric Rognard - Production Bonne Pioche - Avec Bertille Noël-Bruneau, Isabelle Carré


Mercredi 25 novembre

« La Famille Bélier »
« La Famille Bélier ».
© Jerico / Mars Films / France 2 Cinéma / Quarante 12 Films

France 2 : La Famille Bélier – 21.05

Dans une formule restée célèbre, André Gide estimait que les bons sentiments ne faisaient pas de bons romans. L’adage se vérifie peut-être pour la littérature, mais il est souvent contredit par le cinéma. La preuve, une nouvelle fois, avec La Famille Bélier, magnifique « feel good movie » sur la tolérance et le respect autour d’une jeune fille (la chanteuse Louane, César du meilleur espoir féminin), aînée d’une famille de sourds, se rêvant en star de radio-crochet. Le film, guidé par une pléiade d’acteurs inspirés, carbure aux (bons) sentiments, nous arrache des larmes autant que des fous rires et a emporté, lors de sa sortie en salles, l’adhésion des critiques et des spectateurs. Indispensable séance de rattrapage ce soir !

Film (2014 - 105 min) - Réalisation Éric Lartigau - Scénario Victoria Bedos et Stanislas Carré de Malberg - Production Jerico et Mars Films - Avec Louane Emera, Karin Viard, François Damiens, Éric Elmosnino


Jeudi 26 novembre

« Gone Girl »
« Gone Girl ».
© 2014 Twentieth Century Fox Film Corporation. All rights reserved

France 3 : Gone Girl – 21.05

Après la disparition de sa femme, un homme ordinaire en vient, sous la pression de la police et l’affolement des médias, à être soupçonné de l’avoir tuée… Thriller hitchockien au suspense redoutable, Gone Girl est aussi l’autopsie cruelle du couple moderne, à l’heure des réseaux sociaux et de la mise en scène de soi. Scénario manipulateur à la mécanique impeccable, mise en scène aussi virtuose que sophistiquée et interprétation subtile des comédiens (Ben Affleck tout en bonhomie trompeuse et Rosamund Pike glaçante et inoubliable en anti-héroïne d’un nouveau genre, comme une version insaisissable de la femme fatale des années 1950) : David Fincher (Seven, Fight Club) à son meilleur !

Film (2009 - 153 min) - Réalisation David Fincher - Scénario Gillian Flynn, d’après son roman - Production Pacific Standard et New Regency Pictures - Avec Ben Affleck, Rosamund Pike
 

Et aussi, des films de cinéma à voir ou revoir à tout moment sur la plateforme vidéo france.tv

Partenaire majeur du cinéma et de la création originale, France tv a souhaité également partager avec les publics des collections de films d’auteurs à voir en streaming sur la plateforme vidéo france.tv, avec notamment les collections 1ers films et 100 % réalisatrices.  

Publié le 21 octobre 2020
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.