Sara Forestier face à une « Disparition inquiétante »

Après une prestation remarquée dans le premier volet de la collection « Disparition inquiétante », qui a remporté un joli succès avec 4,75 millions de téléspectateurs, Sara Forestier est de retour pour une nouvelle enquête sur fond de trafic de drogue. « Une affaire personnelle », à suivre mercredi 27 janvier à 21.05 sur France 2.

Disparition inquiétante : Une affaire personnelle
Bruno Dreyfürst et Sara Forestier. © DR

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les hormones la travaillent. Déjà très impulsive de nature et quelque peu abrupte dans ses relations professionnelles, la commissaire Maya Rosetti ne prend plus du tout de gants lorsqu’elle s’adresse à ses collègues, ni même à la procureure de la République venue la trouver en plein milieu d’une interpellation. La faute à la grossesse ! Excellente flic, énergique et volontaire, mais aussi angoissée devant la nouvelle vie de famille qui se profile, et inquiète pour sa maternité, Maya n’a qu’une envie : mettre sa carrière entre parenthèses pendant quelques mois. Ce qui, évidemment va se révéler impossible. Car, après lui avoir donné rendez-vous pour discuter d’un trafic de cannabis dans un lycée de la ville, la procureure Ève Dassault disparaît mystérieusement. La commissaire, qui la connaît bien, soupçonne rapidement un enlèvement. Parallèlement, une jeune femme décède d’overdose après avoir ingéré un cachet fourni par son dealer habituel, un père de famille apparemment sans histoires, qui vend de la drogue uniquement pour améliorer ses fins de mois. Les deux affaires sont-elles liées ? Émotionnellement ébranlée, persuadée de ne pas pouvoir y arriver, Maya Rosetti se lance néanmoins dans l’enquête, épaulée par ses fidèles lieutenants Dietsch (Bruno Dreyfürst) et Perez (Selma Kouchy) ; et surtout aidée par Clément Herrmann (Pierre Rochefort), le père de son futur enfant, un psychiatre, amateur de joints, avec qui elle entretient des rapports ombrageux, voire houleux. Dans ce troisième volet de la collection Disparition inquiétante, Sara Forestier – de retour après le joli succès d’un premier épisode qui a rassemblé 4,75 millions de téléspectateurs (soit 21,4 % de part d’audience) – est très touchante dans son rôle de flic-femme à fleur de peau.


Sara Forestier et Pierre Rochefort en quelques lignes

Révélée au public en 2004 dans L’Esquive d’Abdellatif Kechiche, qui lui permet d’obtenir le César du meilleur espoir féminin, Sara Forestier a depuis su s’imposer au cinéma. En 2010, son rôle dans Le Nom des gens (de Michel Leclerc) lui vaut d’être récompensée avec le César de la meilleure actrice. Elle est éclatante dans Suzanne (de Katell Quillévéré), grâce auquel elle décroche le Valois de la meilleure actrice au Festival du film francophone d’Angoulême en 2013. On l’a vue également dans L’amour est un crime parfait (des frères Larrieu), La Tête haute (d’Emmanuelle Bercot) ou Roubaix, une lumière (d’Arnaud Desplechin), qui lui offre en 2020 le César de la meilleure actrice dans un second rôle. Plus rare à la télévision, elle a joué notamment dans le téléfilm Quelques jours entre nous et dans la série Revivre, diffusés sur Arte.

Pierre Rochefort (fils de Jean Rochefort et Nicole Garcia) campe ici le rôle d’un psychiatre. Père du futur enfant de Maya Rosetti, il lui apporte son expertise pour résoudre l’enquête. Né en 1981, il fait sa première apparition à l’écran à l’âge de 5 ans, dans 15 août, l’un des films de sa mère. Après s’être consacré à la musique, qui demeure une passion, il enchaîne, à partir de 2009, les rôles au cinéma, et notamment dans Rapt (de Lucas Belvaux), Les Adieux à la reine (de Benoit Jacquot) ou Un beau dimanche (de Nicole Garcia), pour lequel il est nommé aux César. À la télévision, on l’a vu dans des séries telles que Les Revenants et Mytho (de Fabrice Gobert) ou De Gaulle, l’éclat et le secret (de François Velle).

Disparition inquiétante : Une affaire personnelle  

Marié, deux enfants, un petit pavillon, Tony coche toutes les cases du bonheur de carte postale. Mais cette perfection a un prix et ses fins de mois seraient intenables sans les petits deals auxquels il se livre en cachette de sa famille. Tony s’accommode de ces coups de canif à ses valeurs jusqu’à ce que Laura, l’une de ses clientes, meure d’une overdose. L’enlèvement de la procureure Dassault serait-il en lien avec ce fait divers ? C’est ce que va tenter de découvrir Maya Rosetti, enceinte, en explorant l’intimité d’une femme dont elle ignorait tout.

Fiction (90 min) – Réalisation Arnauld Mercadier – Scénario Johanne Rigoulot – Production De Caelis Production, avec la participation de France Télévisions

Distribution
Sara ForestierMaya Rosetti
Pierre RochefortClément Herrmann
Bruno Dreyfürst Lieutenant Dietsch
Selma Kouchy Lieutenant Perez
Nicolas Giraud Tony Koenig
Delphine Cogniard Alexandra Koenig
Arthur Huster Mathis Koenig
Avec la participation de Gabrielle Lazure 

Disparition inquiétante – Une affaire personnelle est diffusé mercredi 27 janvier à 21.05 sur France 2
À voir et à revoir sur france.tv

Publié le 25 janvier 2021
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.