« Des trains pas comme les autres » fête ses 10 ans

Dix ans déjà que Philippe Gougler nous emmène sur les rails de la planète. Une décennie d’aventures et de rencontres dont il remémore les moments les plus marquants (bons ou moins bons…) dans un numéro spécial de « Des trains pas comme les autres ». Que de souvenirs… Mercredi 30 décembre à 20.50 sur France 5.

Philippe Gougler
À vapeur, sur pneus, poussé par une moto... Philippe Gougler aime le train. © Step by Step Productions

Il est infatigable et ne se départit jamais de son sourire. Depuis dix ans qu’on l’accompagne dans ses périples à travers la planète, du nord au sud, d’est en ouest, on ne l’a jamais vu manquer d’enthousiasme. Philippe Gougler aime décidément les voyages et surtout les trains qui l’ont « emmené dans les plus beaux endroits de la Terre » et grâce auxquels il a « fait des milliers de rencontres ». Et c’est encore dans un lieu dédié au chemin de fer – la Cité du train, à Mulhouse – qu’il nous donne rendez-vous pour fêter, comme il se doit, le dixième anniversaire d’une émission devenue culte.
Cette fois, c’est une odyssée dans les souvenirs qui nous attend. Ceux fabriqués, ces dix dernières années, au cours d’une soixantaine d’échappées sur le rail. Et il y en a des choses à se rappeler, à commencer par des situations improbables, comme de se retrouver à voyager sur le toit d’un wagon en Inde à cause de la foule et de la température élevée ; ou d’avoir à retenir son souffle d’appréhension, lorsque, en Birmanie, pour des raisons de sécurité, le train ne peut pas dépasser la vitesse de 8 km/h sur un viaduc perché à 250 mètres d’altitude. Mais il en faut plus pour décourager Philippe Gougler qui, en matière d’engins ferroviaires, a tout vu, du petit train qui, seul, se faufile dans les gorges étroites de Vouraïkos (Grèce) à celui qui, depuis 1889, se hisse sur le mont Pilatus (Suisse) à plus de 2 000 mètres grâce à une crémaillère, en passant par celui de Hong Kong grimpant fièrement 48 % de pente, ou le vieux bus Mercedes sur rails qui arpente la cordillère des Andes en Bolivie, et jusqu’à la véritable micheline découverte à l’arrière d’une gare désaffectée à Madagascar.
Ces trains pas comme les autres, empruntés dans des endroits perdus, en pleine forêt amazonienne ou dans le Grand Nord canadien, parfois littéralement fabriqués par les habitants comme à la campagne en Colombie, souvent conviviaux comme aux Philippines ou carrément raffinés comme le train spa en Corée du Sud, ont aussi permis à Philippe Gougler de prendre son temps pour faire des rencontres inoubliables. Il est ainsi notamment parti à la chasse avec des bushmen en Namibie, descendu dans une mine de pierres précieuses au Sri Lanka, a côtoyé un ami des hyènes à Harare en Éthiopie, appris à se laver les mains à l’urine de chameau au Maroc et vécu ce qu’il considère comme un « moment féerique » en Laponie auprès d’un éleveur de rennes. 
Mais, au-delà des rencontres, que seraient les voyages sans le partage de la culture et de la gastronomie locales ? Et de ce côté-là, notre baroudeur n’a pas non plus froid aux yeux. Fort de son expérience et certain que « ce n’est pas parce que c’est moche que c’est mauvais », il s’est souvent laissé tenter par des aliments pas toujours très appétissants aux yeux d’un Européen. Et si les vers à bois de la mangrove philippine s’avèrent plutôt savoureux, d’autres mets laissent un souvenir plus… contrasté. Philippe n’a pas vraiment apprécié la grosse chenille gentiment offerte par un passager dans un train en Zambie, ni le hareng fermenté goûté en Suède. Quant au poulpe tranché vivant et proposé cru en salade, en Corée, il affirme avoir conservé « la sensation des tentacules accrochés dans la gorge, pendant deux jours ».
La remontée dans le temps s’achève, mais déjà de nouvelles aventures sont en préparation, car, on le sait tous désormais, « le train c’est pas mal ! ».

Des trains pas comme les autres : spéciale 10 ans

Depuis la Cité du train à Mulhouse, Philippe Gougler nous embarque à bord de 10 saisons de voyages ferroviaires, de rencontres et d’évasion. Un moment privilégié avec le voyageur qui livre ses impressions, ses histoires de voyage, et raconte des instants magiques et uniques vécus lors de ses aventures. Un carnet de voyage pas comme les autres.

Série documentaire (100 min - 2020) - Avec Philippe Gougler - Auteurs Philippe Gougler et Nicolas Boero - Réalisation Nicolas Boero et Alex Badin – Step by Step Productions avec la participation de France Télévisions 

#DTPCLA
#NOEL2020FTV

Diffusion mercredi 30 décembre à 20.50 sur France 5
Des trains pas comme les autres : spéciale 10 ans est à voir et revoir sur france.tv 

Publié le 27 décembre 2020
Commentaires