Un cycle James Bond pour la soirée 100 % cinéma de France 3

« GoldenEye » cette semaine, suivi de « Demain ne meurt jamais » la suivante : James Bond (période Pierce Brosnan) inaugure la nouvelle offre familiale du vendredi soir composée de trois films, dont les pépites patrimoniales du « Cinéma de minuit ». De quoi commencer les week-ends en beauté ! Vendredi 3 septembre à 21.05 sur France 3.

Pierce Brosnan et Famke Janssen dans « GoldenEye ». © 1995 Danjaq, LLC & United Artists Corporation. All Rights Reserved

Avant d’avoir révolutionné la saga James Bond en 2006 (Casino Royale avec Daniel Craig), le réalisateur néo-zélandais Martin Campbell avait déjà orchestré le retour gagnant de l’agent 007. Jusque-là, après les échecs de Tuer n’est pas jouer (1987) et de Permis de tuer (1989) avec le très (trop ?) théâtral Timothy Dalton, la franchise était au point mort (pour ne pas dire au point de non-retour). Mais, en 1995, GoldenEye change la donne et dépoussière définitivement les aventures de 007.
Le mérite en revient à la réalisation ultra-efficace, rythmée et inventive de Martin Campbell, qui se joue des références de la série (notamment les improbables gadgets de Q) tout en l’inscrivant dans la modernité des années 1990 (scènes d’action époustouflantes, scénario plus sombre débarrassé de l’éternel duel entre Occident et URSS et psychologie plus complexe des personnages). Intitulé « GoldenEye », du nom de la résidence paradisiaque d’Ian Fleming (le « papa » de James Bond), le film revient ainsi aux fondamentaux tout en sautant (à l’élastique : il n’y a qu’à voir la scène d’ouverture où 007 s’élance depuis le vertigineux barrage de Verzasca en Suisse) de plain-pied dans son époque. Les personnages secondaires apportent également une profondeur nouvelle. Le choix de lexcellente Judi Dench dans le rôle de M, par exemple, féminise lunivers machiste de la saga. Face à elle, l’éternel séducteur file doux, concentré sur la réussite de sa mission, et les « James Bond Girls » ne sont plus réduites à jouer les potiches. Le scénario lui-même joue sur des ficelles plus retorses qu’à l’ordinaire et ménagent son lot de rebondissements et de morceaux de bravoure : il s’agit ici de combattre un terroriste sans scrupule, qui répond au doux nom de « Janus », en référence au Dieu grec au double visage (il faut dire que ledit terroriste est guidé en sous-main par un ancien membre du MI6 : ça promet quelques belles trahisons !). 
Surtout, pour la première fois, le plus célèbre des espions britanniques apparaît sous les traits de Pierce Brosnan, dont le jeu rappelle autant le charisme de Sean Connery que lironie « so british » de Roger Moore. Cinquième incarnation de James Bond, l’acteur irlandais raconte avoir voulu devenir comédien en découvrant Goldfinger en 1964. Élégance, charme, humour à toute épreuve : le rôle lui va comme un gant (ou plutôt comme un smoking Brioni) et GoldenEye connaît un succès retentissant. Lacteur reprendra par trois fois du service et notamment, deux ans plus tard, pour Demain ne meurt jamais qui verra 007 aux prises avec un mania des médias incarné par Jonathan Pryce (probablement le méchant le plus méchant de la saga depuis Michael Lonsdale dans Moonraker en 1979). 

Soirée 100 % cinéma : tous les vendredis sur France 3

La programmation cinéma de France Télévisions a séduit et accompagné des millions de Français pendant la crise sanitaire, leur donnant un accès privilégié à la culture et au septième art. Elle a prouvé votre attachement au cinéma. 
Pour cette nouvelle saison, le groupe a ainsi décidé d
étendre et denrichir l’exposition des films, pour rendre le cinéma encore plus visible, plus accessible et plus divers, à la fois sur ses antennes linéaires et sur la plateforme france.tv. 
Sur France 3, par exemple, le cinéma prend place le vendredi, veille de week-end, avec une grande soirée familiale composée de trois films, dont les pépites patrimoniales du « Cinéma de minuit ».  

GoldenEye
Film (130 min – 1995) – Réalisation Martin Campbell – Scénario Jeffrey CaineBruce Feirstein – Production EON Productions, United Artists – Avec Pierce Brosnan, Sean Bean, Izabella Scorupco, Judi Dench

Demain ne meurt jamais
Film (199 min – 1997) – Réalisation Roger Spottiswoode – Scénario Bruce Feirstein – Production EON Productions, MGM, Danjaq, United Artists – Avec Pierce Brosnan, Jonathan Pryce, Michelle Yeoh, Teri Hatcher, Judi Dench

GoldenEye est diffusé le vendredi 3 septembre à 21.05 sur France 3
Demain ne meurt jamais est diffusé le vendredi 10 septembre à 21.05 sur France 3
À voir et revoir sur france.tv

Publié le 31 août 2021
Commentaires