Vous avez dit classique ? Zappez sur Culturebox

Toujours aussi éclectique et novatrice, Culturebox, la chaîne éphémère dédiée à la culture et au spectacle vivant, vous propose une immersion dans la musique classique avec deux concerts d’exception donnés par l’Orchestre philharmonique de Radio France et l’Orchestre national de France. Ouvrez grand vos oreilles ! Mardi 27 avril à partir de 21.05 sur le canal 19 de la TNT et sur la plateforme france.tv.

© Radio France/Christophe Abramowitz

Une formidable soirée consacrée à la musique classique, voilà ce qui attend, le 27 avril, sur Culturebox, les mélomanes et autres amateurs de culture au sens large du terme. Vous êtes fan de Fauteuils d’orchestre, du Concert de Paris, et vous ne ratez pas les Chorégies d’Orange, cette émission est définitivement pour vous. En association avec les formations musicales de Radio France, France tv diffuse en effet, mardi prochain, sur le canal 19 de la TNT et sur la plateforme france.tv, deux concerts prestigieux, filmés les 9 et 22 avril à l’Auditorium de la Maison ronde :

21.05 Captation du concert donné le 22 avril par l’Orchestre national de France
Le nouveau directeur musical de la formation, Cristian Măcelaru, propose un programme d’inspiration franco-russe en compagnie du pianiste macédonien Simon Trpčeski.

Au programme :
Albert Roussel – Festin de l’araignée (fragments symphoniques) 
Sergueï Rachmaninov – Concerto pour piano et orchestre n° 4
Serge Prokofiev – Roméo et Juliette (suite conçue par Cristian Măcelaru)
 
Avec :
Simon Trpčeski, piano
L’Orchestre national de France sous la direction de Cristian Măcelaru 

22.35 Captation du concert donné le 9 avril par l’Orchestre philharmonique de Radio France 
La jeune cheffe d’orchestre Mirga Gražinytė-Tyla dirige l’Orchestre philharmonique de Radio France pour la première fois dans ce concert de musique russe avec la violoniste Patricia Kopatchinskaja, qui joue le Concerto pour violon n° 1 de Dimitri Chostakovitch.

Au programme :
Mieczylaw Weinberg – Aria op. 9 (version orchestrale)

Dimitri Chostakovitch – Concerto pour violon n° 1

Igor Stravinsky – Histoire du soldat, suite (version pour trio)

Mieczylaw Weinberg – Symphonie n° 3, op. 45
Avec :

Patricia Kopatchinskaja, violon
Catherine Cournot, piano
Jérôme Voisin, clarinette
Arno Madoni, violon
L’Orchestre philharmonique de Radio France sous la direction de Mirga Gražinytė-Tyla

Concerts (2021) – Réalisation Guillaume Klein – Production Camera Lucida – En partenariat avec France Musique

Concerts diffusés mardi 27 avril à partir de 21.05, à voir et revoir sur france.tv

Tous les concerts des formations de Radio France sont diffusés sur France Musique et disponibles sur francemusique.fr

Les chefs d’orchestre en quelques mots 

Né en 1980, à Timisoara, en Roumanie, dans une famille de dix enfants, Cristian Măcelaru étudie d’abord le violon avant d’entreprendre des études musicales aux États-Unis. Après un Bachelor of Music de l’université de Miami en 2003, il devient le plus jeune violon solo de l’histoire du Miami Symphony Orchestra (MISO). Il se tourne ensuite vers la direction d’orchestre et intègre, en 2011, l’Orchestre de Philadelphie d’abord comme chef assistant, puis comme chef associé (de 2012 à 2014) et enfin comme invité régulier de l’orchestre. Directeur musical du Festival de musique contemporaine de Cabrillo depuis 2017, Cristian Măcelaru dirige, pour la première fois, en février de la même année, l’Orchestre symphonique de la WDR de Cologne. Le 1er septembre 2020, il a été nommé directeur musical de l’Orchestre national de France.


Mirga Gražinytė-Tyla a grandi à Vilnius, en Lituanie, dans une famille de musiciens (père chef de chœur, mère pianiste, grand-mère violoniste, grand-tante compositrice…). À l’âge de 11 ans, elle décide d’étudier la musique ; à 13, elle dirige une chorale, puis poursuit sa formation à l’Université de musique et des arts de la scène, à Graz, en Autriche, d’où elle sort diplômée en 2007. Mirga Gražinytė-Tyla étudie ensuite la direction d’orchestre à l’École supérieure de musique et de théâtre Felix Mendelssohn Bartholdy de Leipzig et au Conservatoire de Zurich. Nommée deuxième maître de chapelle au Théâtre d’Heidelberg pour la saison 2011-2012, elle remporte le concours des jeunes chefs d’orchestre du festival de Salzbourg. Invitée par Gustavo Dudamel à diriger l’Orchestre philharmonique de Los Angeles pendant la saison 2012-2013, elle est ensuite nommée assistante du chef d’orchestre, puis cheffe d’orchestre adjointe. En juillet 2015, Mirga Gražinytė-Tyla est la première cheffe invitée par le City of Birmingham Symphony Orchestra (CBSO) et également la première femme à être nommée directrice musicale de l’orchestre de Birmingham.  

Commentaires