« Coups de théâtre » : une semaine de culture et de plaisir

Mettre en lumière le théâtre dans toute sa diversité, telle est l’ambition de France tv qui consacre, sur ses antennes, linéaires et numériques, cinq soirées à cet art majeur de la scène. En attendant de trouver des places pour retourner dans une vraie salle, installez-vous confortablement dans un fauteuil et profitez des différents spectacles, du lundi 31 mai au vendredi 4 juin.

© DR

Cette nouvelle édition de « Coups de théâtre » démarre sur France 3 avec l’excellente adaptation française d’une pièce de l’Américain George Axelrod que les cinéphiles, mais pas seulement, connaissent forcément : 7 ans de réflexion. Souvenez-vous de Marilyn Monroe et de sa robe soulevée par le souffle d’une bouche d’aération, dévoilant comme par hasard ses jambes… Scène mythique, osée pour l’époque, qui a rendu célèbre le film de Billy Wilder sorti en 1955, pourtant pas son meilleur. Aux États-Unis, la loi Hays, très stricte sur la morale, contraint alors le cinéaste à des coupes qui enlèvent le mordant du texte original et transforment le film en une gentille comédie romantique.
La pièce d’Axelrod, qui aborde le sujet épineux de l’adultère, très audacieuse au contraire pour les années 1950, a remporté un vif succès à Broadway, où elle a été jouée près de 18 000 fois. C’est celle-ci qui a été adaptée par Gérald Sibleyras et mise en scène par Stéphane Hillel aux Bouffes-Parisiens. Guillaume de Tonquédec se glisse avec aisance dans la peau de Richard Sherman, un éditeur quadragénaire resté l’été à New York pour travailler après le départ de sa femme en vacances. Un peu de liberté, ça se savoure, après sept ans de mariage, cap réputé difficile… Sherman est néanmoins bien décidé à se tenir tranquille à tout point de vue, mais alors qu’il corrige ses manuscrits par une journée de grande chaleur, le hasard s’en mêle : un plant de tomates tombe sur son balcon, le manquant de peu. La voisine d’au-dessus passe la tête par la fenêtre pour s’excuser de sa maladresse. Et elle est évidemment magnifique ! Que pouvait-il faire d’autre que l’inviter à prendre un verre ? Les dés sont jetés… Brune, piquante, Alice Dufour, qui joue la jeune femme, n’a rien à envier à Marilyn. C’est dire que vous ne serez pas déçus.

Ce qui est intéressant dans la pièce « 7 ans de réflexion », c’est qu’au début il a juste envie de lui sauter dessus, et puis c’est au moment où il fait un pas en arrière et qu’il se dévoile un peu, juste avec sa gentillesse et sa douceur, qu’elle décide ; finalement c’est elle qui décide ; dans ce sens-là ça appuie le côté très libre de ce personnage féminin, hyper avant-gardiste pour l’époque.

Alice Dufour pour Télématin (Julia Livage)

 

Elle décide de s’emparer de la vie, de vivre son existence en femme libre et pour 1950, face à un homme marié qui est vraiment dans le rang, lui... C’est un très beau portrait de femme et qui a une résonance en 2019 incroyable.

Guillaume de Tonquédec pour Télématin (Julia Livage)

7 ans de réflexion

Captation de spectacle (92 min) – Adaptation française de la pièce de George Axelrod The Seven Year ItchGérald Sibleyras – Mise en scène Stéphane Hillel – Réalisation Dominique Thiel – Production Bonne Pioche Télévision et Théâtre des Bouffes-Parisiens 

Avec Guillaume de Tonquédec (Richard Sherman), Alice Dufour (la jeune femme), Agathe Dronne (Hélène Sherman), Jacques Fontanel (Dr Baker), François Bureloup (Aristote), Clément Koch (Tom MacKenzie)

7 ans de réflexion est diffusé mardi 31 mai à 21.05 sur France 3
À voir et revoir sur france.tv 

À l’occasion de cette nouvelle édition de « Coups de théâtre », le Club France TV propose à ses membres de tenter de gagner un exemplaire de l’Histoire du théâtre dessinée d’André Degaine. À vos clics du vendredi 21 mai au mardi 22 juin.

théâtre
© DR

Et aussi  

  • Papy fait de la résistance (écrite par Martin Lamotte et Christian Clavier), mise en scène par Serge Postigo, mardi 1er juin à 21.05 sur France 2
  • Roméo et Juliette, de Shakespeare, mise en scène par Éric Ruf, et Le Petit-Maître corrigé, de Marivaux, mise en scène par Clément Hervieu-Léger, jeudi 3 juin à 21.05 et 23.45 sur le canal 14 de la TNT (Culturebox)
  • Fanny et Alexandre, d’Ingmar Bergman, mise en scène par Julie Deliquet, et Fables, de La Fontaine, choisies par Robert Wilson, vendredi 4 juin à 21.05 et 23.35 sur France 5

En avant-première sur la plateforme france.tv
Les Chatouilles ou la danse de la colère (écrite par Andréa Bescond, mise en scène par Éric Métayer), mercredi 2 juin à partir de 06.00
Une pièce rare qui traite d’un sujet lourd avec beaucoup de légèreté, d’humour.

À découvrir aussi sur France tv Culturebox
Féminines de Pauline Bureau, On ne voyait que le bonheur de Grégori Baquet, La Loi des prodiges de François de Brauer, et Maya, une voix d’Éric Bouvron

Sur le Réseau des 1ère
Le Corps en obstacle, écrite et mise en scène par Gaëtan Peau 
NinaLisa, de Thomas Prédour et Isnelle da Silveira, mise en scène par Thomas Prédour
Circulez !, en français et en créole, de José Jernidier, mise en scène par José Exilis
Le Sac de Litha, écrite et mise en scène par Gilbert Laumord
Samo, Tribute to Basquiat, de Koffi Kwahulé, mise en scène par Laëtitia Guédon...

Les magazines et journaux télévisés du groupe France Télévisions accompagneront également cette mobilisation. 

Commentaires