L’amour au temps du coronavirus

Philosophe, psychanalyste, Cynthia Fleury sera ce soir l’invitée de « Complément d’enquête » pour une émission consacrée aux nouvelles formes de rencontres amoureuses, à l’heure de la « distanciation sociale ».

Jacques Cardoze
Jacques Cardoze. © DR

Qu’advient-il des relations amoureuses au temps du confinement ? Comment penser notre intimité dans un tel contexte ? L’incursion du virus dans la vie amoureuse, et avec elle l’obligation du huis clos, oblige à repenser notre vivre ensemble et entraîne de multiples questionnements. Pour en parler, Jacques Cardoze recevra ce soir la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury*.

Tinder, porno, divorces

Auparavant, la question des nouvelles formes de rapports amoureux, et notamment de l’amour à distance, sera évoquée à travers trois enquêtes réalisées avant le déclenchement de la crise du coronavirus. La première s'intéresse à la face sombre de Tinder, le site de rencontres le plus utilisé en France. Faux profils, harcèlement, agressions.… : il arrive que les rencontres qui s’y nouent se transforment en cauchemar. La seconde enquête porte sur les « nudes », ces photos de personnes dénudées qui circulent sur Internet… où rien ne s’efface. Pour les adolescents, chez qui cette pratique prend de l’ampleur, les conséquences sont parfois tragiques. Enfin, le magazine s’intéresse également à la fin de la vie conjugale : il nous emmène ainsi au tribunal de Pontoise, où les divorces compliqués finissent en correctionnelle. Pour avoir refusé de payer des pensions, des pères défaillants risquent désormais des peines de prison ferme.

* Depuis le début du confinement, Cynthia Fleury tient pour Télérama son Journal d’une confinée, à lire ici

Complément d’enquête

Magazine - Présentation Jacques Cardoze - Production France tv

Complément d'enquête est diffusé jeudi 9 avril à 22.50 sur France 2
À voir et revoir sur france.tv

Publié le 09 avril 2020
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.