C’est l’histoire d’un mec…

Trente-cinq ans après sa disparition, la verve de Coluche n’a rien perdu de sa férocité ni de sa modernité. De son enfance dans un quartier populaire de Montrouge à ses débuts au Café de la Gare, en passant par sa candidature à la présidentielle de 1981 et aux Restos du cœur, ce film, ponctué d’images d’archives et de témoignages de ses proches, revient sur le parcours de l’humoriste et du citoyen engagé. Jeudi 2 septembre à 21.05 sur France 3.

« Coluche, une époque formidable ». © Daniel Simon/Gamma-Rapho via Getty Images/Spica Productions

Tout me fait rire, moi ; ça c’est un truc que j’ai adopté une fois pour toutes [...]. Je me suis dit, voilà, est-ce qu’on va décider qu’on pleure de tout, ou qu’on rit de tout, ou qu’on se fout de tout ? J’ai décidé de rire de tout et j’ai décidé ça bien avant de faire du spectacle.

Coluche

Il faisait pas la star, il était la star.

Thierry Lhermitte

C’est l’histoire d’un mec… Vous connaissez ? On parie qu’il vous reste encore bien des choses à découvrir sur cet humoriste inégalé – tout au moins du point de vue humanitaire – et qui n’a pas eu le temps de vieillir. Michel Colucci, alias Coluche, n’est plus depuis longtemps. Une route de campagne, une rencontre malencontreuse avec un poids lourd et le voilà envoyé dans le décor et ad patres pour l’éternité au début de l’été 1986. « P… de camion », s’était alors écrié Renaud dans une chanson en forme d’hommage. Trente-cinq ans après sa disparition brutale, l’humoriste manque à toute une génération qui se reconnaît, encore aujourd’hui, dans l’ironie mordante de ses sketches, son langage outrancier, ses propos volontiers provocateurs… Mais aussi dans l’irrévérence et la révolte du citoyen engagé et enragé qu’il était avant tout. Ce film, raconté par Gérard Jugnot, l’un de ses copains de toujours, place le verbe acéré de Coluche dans le contexte de l’époque. Celle d’une France étouffée par la censure médiatique et empêtrée dans ses nombreux tabous (homosexualité, drogue, racisme…).
Le petit gros à lunettes engoncé dans son éternelle salopette rayée ne va pas tarder à bousculer l’ordre établi avec son humour ravageur et son langage populaire. Coluche dérange ? Peu lui importe. Rien ne l’arrête, même pas les menaces de mort dont il est l’objet. Au fil des sketches, il épingle journalistes, hommes politiques, militaires, policiers, publicitaires… pour le plus grand bonheur des Français qui pensent tout bas ce qu’il leur dit dans ses spectacles, à la radio ou à la télé. Lui qui ne parle jamais sérieusement de son métier révèle enfin son âme de tragédien au cinéma, avec Tchao Pantin, qui lui vaut le César du meilleur acteur en 1984. Avant sa mort deux ans plus tard, il aura juste le temps de créer Les Restos du cœur, qui continuent de venir en aide à des millions de personnes chaque année.

(À Montrouge), c’était une pièce, une seule, et Coluche a été élevé dans cette pièce avec sa maman. Un jour, je me suis assis sur un fauteuil et elle m’a dit : “Vous êtes assis sur les toilettes” [...]. Coluche vient de là ; c’était touchant parce qu’il s’en est toujours souvenu, il disait : “Je suis un ancien pauvre”.

Gérard Lanvin

On était invités rue Gazan (chez Coluche). Au pied de l’escalier qui montait aux chambres, il y avait une vieille boîte en fer assez haute remplie de billets de 500 francs ; je lui demande si c’est sa tirelire ; il me dit : “Non, non, c’est parce que quand les copains viennent, et Dieu sait qu’il y en a qui sont dans la m…ouise, ils vont se servir et n’ont pas à demander.” J’ai rarement vu ça dans ma vie, moi.

Maryse Gildas

Coluche, une époque formidable

Documentaire (130 min - 2021) – Auteur-réalisateur Matthieu Jaubert – Narration Gérard Jugnot – Production Patrick Spica Productions, avec la participation de France Télévisions 

Avec les interventions de ses compagnons de toujours
Gérard Lanvin, Thierry Lhermitte, Michel Boujenah, Richard Gotainer, Claire Nadeau, Danièle Gilbert, Jean-Michel Vaguelsy, Philippe Labro, Maryse Gildas, Jacques Attali
Et les témoignages de Jean Glavany et Harlem Désir

Coluche, une époque formidable est diffusé jeudi 2 septembre à 21.05 sur France 3
À voir et revoir sur france.tv

Publié par Beatriz Loiseau le 08 juin 2021
Commentaires