Désobéir pour ne plus subir

Ils sont pour le changement. Des mentalités, des comportements. Et rêvent d'actes plus vertueux. Ces briseurs de tabous, lanceurs d'alerte, pourfendeurs des lois, sont avant tout agriculteurs, ouvriers, journalistes, metteurs en scène ou simples citoyens. Diffusés simultanément sur les antennes régionales de France 3 lundi à 23.05, onze documentaires, rassemblés dans la collection « Les Désobéissants », relatent leur combat.

La France en Vrai : Les Désobéissants
La France en Vrai : collection documentaire « Les Désobéissants » © FTV

Ils ont passé l’âge de jouer à Zorro. Pourtant, sans cape, masque ni épée, ils se battent pour rétablir la vérité et obtenir justice. En rompant la loi du silence, en se révoltant, ils espèrent modifier le comportement de certaines entreprises ou de certains individus. Plus que des lanceurs d'alerte, ils sont ce que pour diverses raisons nous n’avons pas osé ou pu être : des résistants. Mais qu’on ne s’y trompe pas, leur guerre est aussi la nôtre puisque, en alertant les pouvoirs publics, les médias, la société, ils cherchent avant tout à nous offrir un avenir plus radieux.
Quitte à y laisser des plumes, ils ont fait preuve de bravoure en dénonçant des faits dont ils sont victimes ou témoins. Sans eux, les affaires des Disparues de l'Yonne, de Clearstream, d'ArcelorMittal, le scandale de l’amiante n'auraient pas connu de tels échos, le bétail continuerait à mourir sans explication, le rendement se ferait au détriment de la qualité de l'air et des sols. Ils sont notre voix, alors, pour une fois, prenons le temps de les écouter.

Ils rêvent d’un monde plus vertueux et se battent pour y parvenir

Photo de Karim regardant au loin l'usine d'Arcelor-Mittal
Collection « Les Désobéissants » - « Karim seul contre Mittal »
© 13 Productions et Citizen Films

Je voulais vous remercier pour votre vidéo. Mon père était ouvrier chez ArcelorMittal dans le Nord à Dunkerque, et il est malade de l'amiante. Et moi, je sors d'un cancer parce que j'ai probablement été contaminée, avec mes voisins, par une usine à Pantin. J'ai monté une association justement pour éviter ce genre de choses. Pour préserver la santé des gens et se battre contre les pollutions industrielles. [...] Félicitations, vous êtes mon héros.

Marjorie à Karim

Karim seul contre Mittal

Réalisation Pedro Brito Da Fonseca Coproduction 13 Productions et Citizen Films
Karim Ben Ali est le lanceur d’alerte de Florange. Fin 2016, cet intérimaire filme un déversement mettant en cause ArcelorMittal. Diffusée sur le net, sa vidéo fait l'effet d'une bombe. Cette alerte va bouleverser sa vie. Le réalisateur, Pedro Brito da Fonseca, a suivi Karim pendant trois ans. Entre fierté et regret, Karim se confie à la caméra et raconte le parcours d’un homme seul, prisonnier de son alerte.

À voir lundi 14 septembre sur France 3 Grand Est à 23.05
À revoir sur france.tv

Je me souviens que ton père faisait tout pour rassurer tout le monde, mais que tu sentais quand même que c'était lourd. Très lourd à porter. Qu'il a été super entouré à ce moment-là par ses amis, par nous. Que dire d'autre ? On a fait ce qu'on pouvait pour vous protéger de tout cela, mais les gens de l'extérieur ne s'en souciaient pas. On avait l'impression que ton père sortait d'un Marvel, que c'était un superhéros, mais les super emmerdes restaient chez nous.

Mère de Nina et épouse de Denis Robert
Mur épinglé de notes sur l'affaire Clearstream
Collection « Les Désobéissants » - « Clearstream et moi »
© 13 Productions et Citizen Films

Clearstream et moi

Réalisation Nina Robert Coproduction Citizen Films et 13 Productions
Le secret bancaire est un droit de l’homme riche. Le but de ce film n’est pas de faire comprendre l’affaire Clearstream 1 et 2 mais de comprendre que, derrière toute enquête, derrière toute affaire, derrière tout homme ou femme qu’on cherche à démolir, des vies trinquent dans l’ombre et le silence des médias.

À voir lundi 14 septembre sur France 3 Paris Île-de-France à 23.05
À revoir sur france.tv

Heureusement qu'il y a des gens comme Pierre Pluta qui ne comptent pas les heures et qui continuent à se battre au quotidien pour faire avancer cela. Avec une énergie folle au quotidien. Ce sont de gens qui m'impressionnent.

Philippe Vangheluwe, auteur-compositeur, fils d'une victime de l'amiante

Amiante, le dernier combat

Réalisation Fanny Bertrand Coproduction Bonobo Productions
Figure de proue de la défense des victimes de l’amiante, Pierre Pluta a travaillé durant 25 ans aux Chantiers navals de Dunkerque. Après avoir appris sa maladie, l’ancien ouvrier a créé l’Association régionale de défense des victimes de l’amiante (ARDEVA). En 1997, il lance une série d’actions pour l’obtention d’un procès au pénal à l’encontre des responsables nationaux de cette catastrophe sanitaire. Vingt-deux ans plus tard, les victimes et leurs proches sont toujours dans l’attente de ce procès. Pour cet homme, continuer la lutte, c’est espérer qu’un jour la santé humaine prévale sur les intérêts des grands groupes industriels.

À voir lundi 14 septembre sur France 3 Hauts-de-France à 23.05
À revoir sur france.tv

Un agriculteur devant une banderole
Collection « Les Désobéissants » - « Agriculteurs sous tension »
© Bonobo Productions

Il faut qu'on tienne compte de nos interlocuteurs, de nos adversaires. Ils sont à l'origine du dommage. Ils ont la maîtrise des informations, qu'ils ne diffusent pas. Et, en plus, ils ont la maîtrise de toutes les informations. Je trouve inadmissible qu'il y ait des clauses de confidentialité et que des recherches qui ont été faites sur vos exploitations n'aient pas été portées à votre connaissance. Donc on est dans un rapport de forces qui vous est vraiment défavorable... Faut qu'on trouve des méthodes pour éclairer le dossier que nos adversaires ont enfumé.

François Lafforgue, avocat

Agriculteurs sous tension

Réalisation Nathalie Barbe Coproduction Bonobo Productions
Un agriculteur de la Manche a tout perdu : sa ferme, son métier, son argent. Ses vaches, toujours malades et stressées, ne produisaient plus de lait. Enquête inédite sur les dessous d’un scandale sanitaire et politique. Plus de trente ans de combat où l'on tente par tous les moyens de faire taire les agriculteurs qui dénoncent l’impact des rayonnements électromagnétiques sur leurs animaux.

À voir lundi 14 septembre sur  France 3 Pays de la Loire, Normandie et Bretagne à 23.05
À revoir sur france.tv

On se retrouve devant une industrie qui de long, de long, de long, pollue. Malheureusement, il n'y a pas un jour qui se passe sans avoir des émissions comme ça.

Daniel Moutet, Association de défense et protection du littoral du golfe de Fos

Fos : les fumées du silence

Réalisation Nina Hubin et Pierre-Jean Perrin Coproduction Babel Doc, France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur
Enquête inédite sur un scandale sanitaire : cancers, AVC, diabète, asthme... Ces pathologies sont devenues le quotidien des habitants de Fos-sur-Mer. Des études scientifiques ont montré qu’ils étaient surexposés aux polluants industriels. Les Fosséens sont-ils malades de l’industrie ?

À voir lundi 14 septembre sur France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur à 23.05
À revoir sur france.tv

Portrait de Pierre Monnoir
Collection « Les Désobéissants » - « Pierre Monnoir, simple citoyen »
© AMDA Productions

Il y a des gens qui savent, qui n'ont pas fait ce qu'il fallait à un moment donné. Et il y a des tueurs qui courent toujours, qui sont impunis. Donc, si la société accepte, c'est bien, mais moi je n'ai pas envie.

Pierre Monnoir

Pierre Monnoir, simple citoyen

Réalisation Camille Morhange et Thierry FournetCoproduction AMDA Productions
Pierre Monnoir fait partie de cette minorité invisible de personnes qui sont prêtes à sacrifier beaucoup au bénéfice d’une cause qui leur paraît supérieure. C’est lui qui, grâce à sa détermination et à son énergie déployée, finit par faire éclater l’affaire Émile Louis au grand jour. Aujourd’hui encore, Pierre Monnoir accompagne les victimes des tueurs en série. Le combat de sa vie, c'est de faire inscrire dans le marbre de la loi le droit pour chaque victime de crime à une assistance psychologique et la reconnaissance des proches des victimes et témoins du crime en tant que victimes elles-mêmes. Car des vies brisées par une justice sourde et corrompue, il en a trop vu.

À voir lundi 14 septembre sur  France 3 Bourgogne-Franche-Comté à 23.05
À revoir sur france.tv

D'autres pays ont été plus habiles que la France en mettant leurs barrages sous modèle d'autorisation, comme en Europe du Nord, ou en renouvelant des concessions pour 50 ans, pour 99 ans, avant que la commission ne regarde plus attentivement cette question.

Vincent Rodet, coordonnateur CFDT EDF SA

Barrages sans concessions

Réalisation Pierre-Yves Hampartzoumian Coproduction YN Production, La cuisine aux images
La France pourrait devenir le premier pays européen à ouvrir à la concurrence l’exploitation de ses barrages hydroélectriques. Si certains parlent de privatisation, d’autres alertent sur la sécurité des ouvrages et sur les risques liés aux centrales nucléaires. Alors que le changement climatique annonce une guerre de l’eau, le prix de l’électricité pourrait lui aussi s’emballer. Sandrine Boucher, journaliste d’investigation, décrypte pour nous ce dossier complexe aux enjeux inquiétants.

À voir lundi 14 septembre sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes à 23.05
À revoir sur france.tv

Joseph scrutant le large
Collection « Les Désobéissants » - « A Castagna libera »
© Les Productions du Triton

 

On n'est pas dans un monde libertaire. Pas du tout. On est pour la liberté économique, c'est tout... C'est pour ça qu'on veut nous faire disparaître. Moi, je suis pour la résistance. Et la liberté évidemment.

Jean-Do Peretti

A Castagna libera

Réalisation Frederika SonzaCoproduction Les Productions du Triton
Joseph est un ancien pêcheur vivant sur la plage dans un cabanon au sud du golfe d'Ajaccio. Un cabanon qui lui vient de son père, lui aussi pêcheur. C’est un lieu bien fragile, car sans acte de propriété, et qui est désormais entouré de villas de millionnaires regardant avec un œil réprobateur l'immense fatras de filets, de bouées et de cordes...
De juin à fin octobre, c’est la « saison » de Joseph, son cabanon est peuplé d’une faune hétéroclite et magnifique, pour laquelle se réunir à un sens. 
C’est la quête d’une utopie que l’on vit dans ce lieu unique décrété « la république libre de Castagna ».

À voir lundi 14 septembre sur France 3 Corse à 23.05

On est dans un monde qui va se finir. Donc je pense que c'est important de montrer à nos enfants qu'ils ne vivront pas comme nous. C'est dur, parce qu'ils ont envie de se projeter dans une société de consommation.

Camille, paysanne

La Terre du milieu

Scénario et réalisation Juliette Guignard Coproduction Les Films du Bilboquet et France 3
Camille est devenue paysanne, comme on dit de quelqu’un vivant avec le pays. Elle a choisi la Creuse, une terre rude et souple, laborieuse et lumineuse. Elle éprouve un rejet grandissant des normes agricoles qui contrôlent sa production. Élever ses trois enfants, prendre soin de ses animaux et de ses plantes, sera toujours plus important que le rendement. En miroir, les enfants apprennent aussi à faire des choix devant les normes que leur impose l'école.

À voir lundi 14 septembre sur France 3 Nouvelle-Aquitaine à 23.05
À revoir sur france.tv

Au volant du tracteur familial, Julien laboure ses terres
Collection « Les Désobéissants » - « Tour de Plaine »
© Girelle Productions

On ne devient pas agriculteur bio comme ça du jour au lendemain. Donc il faut essayer sur une petite surface d'abord. J'en avais envie pour ces parcelles-là qui sont vraiment enclavées dans les maisons. Donc le « pulvé » dans ce champ-là, c'est terminé. Ici, ça va être une prairie. Il y a 24 mois de conversion, mais dans deux ans ce sera du foin bio.

Julien, agriculteur, à son grand-père, ancien agriculteur

Tour de Plaine

Réalisation Jacques Bedel Coproduction Girelle Productions
Julien vient de se décider à reprendre la ferme familiale. Pour ce musicien trentenaire récemment revenu vivre dans le Loir-et-Cher, rien ne va de soi, malgré la transmission des terres familiales. Comment sortir du tout-chimique, gérer l’endettement, choisir les espèces à semer et ne pas oublier de vivre ?

À voir lundi 14 septembre sur  France 3 Centre-Val de Loire à 23.05
À revoir sur france.tv

Des ados mains derrière la tête lors de leur représentation théâtrale
Collection « Les Désobéissants » - « Désobéir »
© Anoki

J'aimerais que vous cherchiez une raison profonde qui vous tient à cœur de vous indigner.

Stéphanie Saguerre, metteuse en scène, à ses élèves

Désobéir

Scénario et réalisation Alwa Deluze Coproduction Anoki, France Télévisions et ViàVosges
Et si l’on jouait à désobéir ? Certains arpentent les couloirs du collège, d’autres terminent le lycée. Ils se connaissent depuis des années et partagent une même passion : le théâtre. Depuis le mois de septembre, ils planchent sur la désobéissance. Ce sera le thème de leur prochain spectacle, impulsé par Stéphanie, leur drôle de metteuse en scène. Sans tabou et avec humour, ces adolescents se dévoilent et questionnent les règles de notre démocratie pour écrire leur pièce.

À voir lundi 14 septembre sur France 3 Occitanie à 23.05

Les onze documentaires de la collection Les Désobéissants sont diffusés, lundi 14 septembre à 23.05, en simultané sur les antennes régionales de France 3 et sont à voir et revoir sur france.tv

Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.