César Wagner ne croit pas aux vampires... et vous ?

Imaginons que vous soyez confronté lors d'une autopsie à un corps vidé de son sang. Sachant que la victime a des origines roumaines, à qui penseriez-vous d’abord ? À Dracula, soit ! Mais en écartant cette piste, qui resterait-il ? Si vous envisagez d'autres hypothèses, voyez ce que César Wagner et son équipe ont découvert de leur côté, histoire de confronter vos résultats. L'épisode inédit « Sang et eaux » de « César Wagner » est à suivre ce vendredi à 21.05 sur France 2.

Après avoir revu ce vendredi 27 novembre le pilote de la série (dont la diffusion en janvier avait attiré 5,4 millions de téléspectateurs), il est grand temps de passer aux inédits ces vendredis 4 et 11 décembre.https://dai.ly/x7xchtehttps://dai.ly/x7xchte


« Un fils de » hypocondriaque

César Wagner s'est retrouvé évincé de la brigade financière de Lyon après avoir dénoncé son supérieur pour corruption. Un acte citoyen récompensé par une mutation... à la crim' de Strasbourg. Si César ne regrette nullement son intégrité, il sait pourtant être assis sur un siège éjectable. Et ce ne sont pas les manigances de sa mère, édile de la ville, à son avantage, qui lui facilitent la tâche... À commencer par ce poste de chef de groupe que certains rêvaient d'occuper.

Ce poste à la crim’, c'est un peu ma dernière chance.

César Wagner à la légiste, Élise Beaumont

Par crainte de tomber malade, César est incollable en médecine. Un avantage indéniable lorsqu'il s'agit de mener une enquête, mais totalement contreproductif dans la vie quotidienne. Rappelez-vous cette scène où le docteur Beaumont lui transmet une copie de ses analyses pour lui prouver qu'il ne risque rien en l'embrassant, et plus si affinités...
C'est un flic dont le tiroir regorge de médicaments et autres huiles essentielles et qui ne se sépare jamais de son gel antibactérien. On ne rappellera, certes, jamais assez combien il est important de se laver les mains plusieurs fois par jour, encore plus en période de covid, mais chez lui ça tourne à l'obsession.
Après avoir enquêté dans l'univers footballistique, qu'il a un temps côtoyé, le voici plongé dans les méandres diplomatiques et donc juridiques de l'Union européenne. Un crime des plus sordides le conduit à se mesurer à un juge roumain pour obtenir des informations et l'accès an bureau de la victime. Seulement, une fois franchi les portillons de sécurité du Parlement européen, les règles et  les lois changent. Qu'importe, Wagner l'a déjà prouvé, il sait s'adapter pour mener à son terme ses investigations. Et son équipe, bien que régulièrement surprise par son comportement, le suit. Tout comme Beaumont, dont on devine qu'elle est toujours attirée par lui, même si, avant d'arriver à ses fins, il lui faudra davantage que des résultats d'analyse. Sans parler du nouveau médecin du travail, tombé lui aussi sous le charme de César. Un vrai bourreau des cœurs, ce Wagner !
Enfin, l'intérêt de cet épisode, comme le précédent ou le suivant, est qu'il dépeint un univers. Si les rouages de la politique européenne rien de comparable pour autant avec la série Parlementsont évoqués, l'intrigue met l'accent sur ces thèmes chers à Forbidden Stories, les scandales environnementaux. Et, comme vous pourrez le constater, il n'est pas nécessaire de vivre sur un autre continent pour en être victime...

César Wagner par Gil Alma

César Wagner consultant un magazine sur les vampires
« César Wagner - sang et eaux »
© Incognita

Une interview à retrouver sur france.tv en cliquant sur la photo.

César Wagner Sang et eaux (épisode 2)

César Wagner est appelé sur une scène de crime des plus glaçantes : une jeune femme a été retrouvée vidée de son sang.
La victime était la juriste en chef de la délégation roumaine à la Cour européenne des droits de l'homme. Wagner et son équipe auront fort à faire pour mener leur enquête dans cette institution européenne dont les membres sont protégés par l'immunité diplomatique...

Série (90 min inédit) Auteurs Sébastien Paris et Eric Vérat Réalisation Antoine Garceau Production Incognita Avec la participation de France Télévisions Avec Gil Alma, Olivia Côte, Fanny Cottençon, Soufiane Guerrab, Joséphine de Meaux, Étienne Diallo, Coralie Russier, Amaury de Crayencour, Richard Sammel.

Cet épisode est diffusé le vendredi 4 décembre à 21.05 sur France 2.
César Wagner Sang et eaux est à voir et revoir sur france.tv

Commentaires