Zoothérapie : un défi aux lois de la jungle

À poil ou à plume, les animaux de compagnie peuvent nous apporter des bienfaits que Marina Carrère d’Encausse nous invite à découvrir. « Ces animaux qui nous soignent », un documentaire réalisé par Stéphanie Rathscheck, présenté dans le magazine « Enquête de santé » mardi 22 juin à 20.50 sur France 5.

« Ces animaux qui nous soignent ». © 17 Juin

Huit millions de chiens et quatorze millions de chats de compagnie partagent la vie des Français, c’est un record du monde. Pourquoi cet engouement ? Que nous apporte donc la présence animale que nous ne trouvons pas ailleurs ? Dans son documentaire, la journaliste Stéphanie Rathscheck suit la piste de nos compagnons et de leurs maîtres, visiblement enrichis par cette relation commune. 
Dans le langage courant, les expressions impliquant un animal sont nombreuses mais bien souvent négatives. Pourtant, les animaux ne nous réservent que rarement « un chien de leur chienne », les chiots seraient d’ailleurs naturellement prédisposés à comprendre les humains. Une fois adultes et dressés, ils servent bien souvent la police, les pompiers et même les services secrets. Mais jusqu’où l’interaction avec l’animal peut-elle aider les malades, les personnes âgées ou les enfants en difficulté ?

Un constat
À la fin des années 1950, Boris Levinson, un psychiatre new-yorkais, constate qu’un de ses jeunes patients, a priori autiste, s’ouvre à la communication en présence de son chien. Il a alors l’idée d’utiliser les animaux de compagnie pour l’assister dans son travail de thérapeute. Au fil des décennies, ce médecin a fait de nombreux émules. Et, aujourd’hui, on ne compte plus les nouvelles affections psychiques et physiques auxquelles on peut appliquer la zoothérapie (handicap psychomoteur, polyhandicap, accidents, malvoyance, surdité, troubles neuromusculaires, troubles psychiatriques, dépression, troubles alimentaires…). 

Ils défient les lois de la jungle 
Ce n’est un secret pour personne, la présence d’une petite bête a un effet apaisant ou/et hilarant sur l’humain, quel qu’il soit. Rien d’étonnant donc au succès des « lolcat » sur Internet (ces vidéos poilantes qu’on partage à l’infini). D’où l’idée de faire venir des chiens dans les maisons de retraite. Ils raniment l’envie de communiquer chez les personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer et donnent de la joie aux autres. 
Le chien, le chat sont les compagnons des humains les plus courants, car il est avéré que le chien éveille la créativité, l’imagination, développe l’empathie et stimule les personnes dépressives, et que le chat, quant à lui, est un excellent antistress, notamment grâce à son ronronnement*, qui semble améliorer la production de sérotonine. Mais le cheval, l’âne, la chèvre, le lapin et le hamster sont également des acteurs très présents en thérapie animale, où on peut aussi rencontrer des chouettes, des lamas et, pourquoi pas, des oiseaux ou des singes. Chaque humain est susceptible d’établir un contact privilégié avec un autre habitant de cette planète. Il faut savoir trouver le bon.

Récemment (2017), l’Institut Curie a mené une enquête avec deux chiens qui ont identifié 100 % des femmes qui avaient une tumeur au sein. Un premier test qui va être suivi d’un essai plus important, sur 1 000 femmes. L’association Handi’Chiens forme des canidés capables de prévenir leur maître de l’imminence d’une crise d’épilepsie. On ne connaît pas encore toute l’ampleur des bienfaits de l’animal pour l’homme, mais ils semblent vraiment infinis.

* Le vétérinaire toulousain Jean-Yves Gauchet est l’inventeur de la ronronthérapie.

Enquête de santé : « Ces animaux qui nous soignent »

Magazine – Présentation Marina Carrère d’Encausse
Documentaire (52 min) – Réalisation Stéphanie Rathscheck – Production Pulsations, avec la participation de France Télévisions
 
Après le documentaire, Marina Carrère d’Encausse mène le débat en plateau accompagnée d’invités et de témoins : 
Marine Grandgeorge, psychologue et éthologue - Université de Rennes,
Boris Cyrulnik, neuropsychiatre et éthologue,
Hélène Gateau, vétérinaire,
Paul Charles, président de Canidea.

Enquête de santé est diffusé mardi 22 juin à 20.50 sur France 5
Ces animaux qui nous soignent est à voir et revoir sur france.tv
#SanteF5

Publié par Diane Ermel le 17 juin 2021
Commentaires