« Capitaine Marleau » débarque sur France 2

La gendarme la plus perchée de l’Hexagone et son interprète, Corinne Masiero, investissent désormais la case polar du vendredi en première partie de soirée... à toute vapeur, avec une enquête inédite sur un train touristique stoppé net en rase campagne par l’assassinat de son conducteur. La locomotive Marleau, on s’en doute, elle, rien ne l’arrêtera, malgré quelques-unes de ses légendaires échappées en dehors des rails. Vendredi à 21.05 sur France 2.

« Capitaine Marleau : Au nom du fils ». © Jérôme Prébois / FTV / Passionfilms

Le voyage inaugural du petit train touristique d’une paisible vallée de l’Ardèche aura tourné court : au beau milieu d’une côte, le conducteur s’est effondré sur le frein après avoir reçu une méchante et fatale décharge de fusil de chasse. Mais attention, comme on le sait, un train peut en cacher un autre. Cinq ans plus tôt, Robert Lanski avait été jugé responsable d’un accident ferroviaire causant la mort d’un adolescent du village… Tout cela sent le règlement de comptes à plein nez. 
Dépêchée sur place, Marleau (Corinne Masiero), avec la délicatesse d’un gant de crin et l’empathie d’un coup de pied aux fesses, applique l’une de ses méthodes favorites d’investigation – qu’on pourrait nommer la méthode du « chien dans un jeu de quilles » – et défouraille à tout va… les bons mots vachards et les calembours à répétition. La très perturbée Roxanne Girard (Anouk Grinberg) – mère inconsolable de l’adolescent en question –, le très secret père Damien (Olivier Gourmet), son frère, Bertrand Lanski (Grégoire Colin), fils un peu à cran du conducteur trucidé, Violette (Jeanne Cherhal), sa très (trop ?) douce épouse…, tout le monde en prend pour son grade. Puisque, de toute façon, aux yeux de Marleau, tout le monde est louche. Entre Miss Marple prolétaire, Columbo acide et Almanach Vermot, la capitaine fait la fofolle, gratte, renifle, insinue, déstabilise, inquiète… et secoue le prunier. Gare à ce qui en tombera.

C.K.G.

« Capitaine Marleau : Au nom du fils »
Corinne Masiero, Anouk Grinberg et Olivier Gourmet.
© Jérôme Prébois / FTV / Passionfilms

« Capitaine Marleau : Au nom du fils », en résumé...

Robert Lanski, le conducteur d’un train touristique, est retrouvé mort aux commandes de sa locomotive à vapeur. Cinq ans auparavant, il avait été responsable d’un accident ferroviaire dans lequel un adolescent avait été tué. Est-ce une vengeance ? Le capitaine Marleau soupçonne un prêtre, le père Damien, d’en savoir plus qu’il ne le prétend. Il connaît tous les secrets du coin, et avait de bonnes raisons d’en vouloir à Robert Lanski. Au point de le tuer ? Ou de couvrir son assassin ? 

Fiction (90 min - 2021) - Inédite - Réalisation Josée Dayan - Scénario Marc Eisenchteter et Christian François - Une série créée par Elsa Marpeau -Production Passionfilms et Bel Ombre Films, avec la participation de France Télévisions, de la RTS et de la RTBF (Télévision belge) - Musique originale Catherine Lara

Distribution
Corinne Masiero Capitaine Marleau
Olivier Gourmet Le père Damien
Anouk Grinberg Roxane Girard
Grégoire Colin Bertrand Lanski
Jeanne Cherhal Violette Lanski
Arthur Mazet Lieutenant Bonnet
Fatou N’Diaye Nathalie Esposito
Agathe Natanson Rosemonde
François Loriquet Robert Lanski
Yves Lecoq L’évêque

Capitaine Marleau : Au nom du fils est diffusé vendredi 2 avril à 21.05 sur France 2
À voir et revoir sur france.tv

Publié le 31 mars 2021
Commentaires