Camargue en live

Tout au sud de la France, un trésor est caché dans un écrin protégé par le Rhône. Il s'agit de la région de la Camargue, sauvage, rude, unique et magnifique. À découvrir d'urgence dans le magazine « Faut pas rêver » mardi 10 mai à 21.10 sur France 3.

Balade les pieds dans l'eau © Faut pas rêver - FTV

Dans le delta du Rhône se niche une région unique en France. Elle ne ressemble vraiment à aucune autre. Sa particularité tient justement au fait qu'elle se love entre les bras de son fleuve. Elle reste, malgré un engouement au début des années 1950 lié au succès du film Crin-Blanc, un terroir sauvage. Au travers de plusieurs reportages et de ses rencontres, Carolina De Salvo nous ouvre les portes de ce domaine secret dont il faut mériter les merveilles.
Et la meilleure manière de gagner le cœur de la Camargue et des Camarguais est le cheval. Ce fier équidé reconnaissable à sa robe grise est le véritable symbole de la région : indompté, rude et authentique. Cette espèce équine, dont les origines croisent, dit-on, celles de ses cousins arabes ou celtes, foule les marais depuis la nuit des temps (antérieure à l'ère chrétienne). La paléontologue française Vera Eisenmann estime que cette race pourrait être « une relique de chevaux sauvages préhistoriques ». Ils ont aidé à l'élevage des taureaux, comme le meilleur ami de l'homme, et ont toujours vécu en semi-liberté. Aujourd'hui, la tradition de leur élevage est maintenue dans les manades où ils côtoient toujours les bovins. Le cheval Camargue est indissociable du gardian et du manadier, les secondant dans toutes leurs activités. Il est l'acteur principal, avec le taureau, des fêtes de villages où s'illustrent les différentes démonstrations du travail de gardian. Par exemple, encadrant les taureaux lâchés dans les rues, avant les courses camarguaises ou les fêtes taurines et l'abrivado des Saintes-Maries-de-la-Mer.
Malgré son caractère parfois ombrageux, le joli « Crin-Blanc » a plaisir à faire visiter sa région aux touristes enchantés et courageux. Au fil des sentiers, le long des rizières, ils rencontrent l'autre symbole des marais : le fameux flamant rose. À Arles, ville provinciale de la Rome antique, l'amphithéâtre exceptionnellement bien conservé révèle les secrets des gladiateurs, et le lit du Rhône des trésors engloutis de cette même époque. On découvre alors ô combien les terres salées et les ruelles caladées du Delta recèlent de richesses et de beauté.

chevaux
Horde de chevaux sauvages
© « Faut pas rêver » et FTV

Faut pas rêver 

Magazine présenté en alternance par Philippe Gougler et Carolina De Salvo – Rédaction en chef Hervé Arduin, Mathilde Faivre – Réalisation Jérôme Mignard – Production France Télévisions.
Reportages
• « Le Rhône, coffre-fort de l’Antiquité », de Audrey Parfait, Edouard Mounier et Clément Voyer. Auxyma et France Télévisions 2021
• « Aux petits soins pour les chevaux », de Corinne Glowacki et Benoît Grimont. France Télévisions 2021.

« Faut pas rêver : Camargue, beauté sauvage » diffusé mardi 10 mai à 21.10 sur France 3.

À voir et à revoir sur france.tv

 

Publié par Diane Ermel
Commentaires