BXXL, le rap a l’accent belge

2020, 2021. À Bruxelles, quatre rappeurs traversent les périodes de confinement avec en ligne de mire le retour sur scène, le public et le plaisir de vivre de leur musique. La série documentaire « BXXL » est l’histoire de la quête d’un idéal créatif d’une génération d’artistes qui cherche sa place dans la société. Mercredi 25 mai à 18.00 sur france.tv et jeudi 2 juin à 21.10 sur Culturebox.  

« BXXL ». © Allso

BXXL est une série documentaire sur la scène rap belge. On y suit quatre rappeurs en 2020 et 2021, période marquée pour chacun par l’envie d’un souffle nouveau, d’un retour sur scène avec le public et, plus simplement, du plaisir de vivre de la musique. BXXL répond à une cohorte de questions que se pose cette génération de créateurs – Roméo Elvis, Blu Samu, Geeeko et Smahlo. Dans le hip-hop, réussit-on mieux seul ou à plusieurs ? L’union fait-elle vraiment la force ? 

On découvre Roméo Elvis, qui, à bientôt 30 ans, fait partie des têtes d’affiche du rap belge. Plus de trois ans après son premier projet, il s’apprête à sortir son nouvel album, Tout peut arriver, et à renouer avec ses fans après de longs mois sans scène. 
Salomé Dos Santos, de son nom de scène Blu Samu, a grandi à Anvers avant de s’installer dans la cosmopolite Bruxelles, où son R’n’B empreint de rap a pu s’épanouir. Désormais, elle mélange le français, l’anglais et le portugais, comme un résumé des différentes cultures qui cohabitent en elle.
Geeeko est une jeune pousse de la nouvelle scène bruxelloise aux côtés de Frenetik ou YG Pablo. Geeeko mise tout sur son rêve, qui est de devenir l’une des figures du rap de « BX ». Pour cela, il est épaulé par l’ancien manager de Stromae, Dimitri Borrey.
Smahlo débute dans la musique avec un style déjà singulier, porté par une voix hors du commun, une carrure à la Notorious BIG et des morceaux mélangeant afro, pop et urbain. De quoi faire naître de grands espoirs autour de lui.

Épisode 1 – « Le doute, c’est de la création »
Bruxelles, fin 2020. Chacun tente d’avancer malgré la pandémie. Le jeune Geeeko, couvé par l’ancien manager de Stromae, Dimitri Borrey, sort un projet. Roméo Elvis s’isole afin d’écrire un nouvel album, tandis que Blu Samu jongle entre les langues dans l’espoir de trouver sa « voix ». Quant au novice Smahlo, il a rendez-vous en studio avec le producteur chevronné DSK on the Beat. L’occasion ou jamais de prouver son talent…
Épisode 2 – « Pas de temps à perdre »
Peu à peu, la vie reprend ses droits. Alors que Smahlo se prépare à son premier véritable concert, Geeeko perfectionne son art avec l’aide de Krisy, une figure du rap local. Les temps sont plus difficiles pour Blu Samu, qui retourne chez sa mère, à Anvers, afin de mettre des sous de côté. Qu’importe les galères, tant qu’il reste un micro dans sa chambre d’adolescente.
Épisode 3 – « L’union fait la force »
Le beau temps revient dans les rues de « BX ». En attendant son grand retour sur scène, Roméo Elvis chante pour la fête nationale belge, sur la place Royale. Blu Samu croise de son côté le chemin d’autres rappeuses du même âge. Ensemble, elles vont enregistrer un titre. Geeeko, lui, s’apprête à faire enfin écouter à Dimitri le fruit de son travail des dernières semaines…
Épisode 4 – « Pour le public »
Voilà l’été, le début d’un nouveau cycle. Grâce au chant, Blu Samu renoue avec sa langue natale, le portugais. Smahlo signe son premier contrat avec une maison de disques, tandis que Geeeko se rabiboche pour de bon avec son manager. Après de longues semaines sans show, Roméo Elvis se rend au festival de Ronquières pour retrouver la scène devant des milliers de personnes.  
 

BXXL

Série documentaire (4 x 25 min) – Réalisation Lenny Grosman – Auteurs Grégoire Belhoste et Robin Conrad – Production Brieux Férot et Benoît Roland

BXXL est diffusé à partir du mercredi 25 mai à 18.00 sur france.tv et jeudi 2 juin à 21.10 sur Culturebox  

Publié le 31 mai 2022
Commentaires