« Bel & Bien » : le nouveau rendez-vous bien-être et art de vivre, présenté par Ali Rebeihi et Agathe Lecaron

France 2 lance, chaque samedi à 09.55, une nouvelle émission entièrement consacrée au bien-être. Ali Rebeihi, bien connu des auditeurs de France Inter, et Agathe Lecaron animeront « Bel & Bien » en compagnie d’une équipe de chroniqueurs, dont la référence dans le domaine, le psychiatre Christophe André. Le duo nous livre ce qui l’anime et son désir de répondre aux envies du plus grand nombre.

Ali Rebeihi, Agathe Lecaron et leurs chroniqueurs de « Bel & Bien » © Delphine Ghosarossian - FTV

Un concentré d’art de vivre, une boussole pour la quête du bien-être et du bien vivre ensemble. Un guide pratique et divertissant qui donne tous les outils nécessaires pour aborder en douceur les grandes et les petites questions du quotidien.

 Un mode d’emploi pour aider et donner envie de prendre soin de son corps et de son esprit grâce à une palette d’intervenants pluridisciplinaires, de la psy cognitive et positive en passant par les spécialistes de la culture, du sport, de l’alimentation, la beauté, la musique, la médecine, la nature… Ali Rebeihi rejoint ainsi France 2, fort du succès de son émission quotidienne Grand bien vous fasse, sur France Inter, dont l’impact s’est renforcé considérablement depuis le premier confinement. Agathe Lecaron, visage familier des téléspectateurs de France Télévisions, apporte toute son expertise et sa bienveillance à ce nouveau rendez-vous. 

Le magazine sera particulièrement présent et actif sur la plateforme france.tv, ainsi que sur les réseaux sociaux.

Entretien croisé : Ali Rebeihi et Agathe Lecaron

Ali Rebeihi, on vous connaît comme la voix de Grand bien vous fasse sur France Inter, avec le succès que l’on sait, particulièrement depuis le confinement. Bel & bien est-il la version télé de Grand bien vous fasse ?
Ali Rebeihi : Dans Grand bien vous fasse, le champ est plus large que le bien-être et la psychologie : on parle de santé, de questions de société, d’éducation. Mais il y a un cousinage et les deux émissions sont partenaires. Elles ont en commun la psychologie, avec Christophe André, présent dans les deux émissions, comme Guillemette Odicino de Télérama, pour les sujets culture.
Ce qui change, c’est notre duo avec Agathe Lecaron. Ce qui m’intéresse, c’est qu’on se fasse la courte échelle l’un l’autre. C’était un souhait commun dès le début avec Nathalie Cottet, la productrice, lorsqu’on a créé l’émission. Et on a tous les deux pensé à Agathe, car c’est quelqu’un à la fois de sérieux, sympa, drôle et capable d’autodérision. On s’est immédiatement entendus : c’est une vraie rencontre !

De quelle façon allez-vous vous répartir les rôles ?
Agathe Lecaron :
C’est vraiment un duo : on a chacun notre expertise. Le bien-être est un sujet qui me passionne, et moi aussi j’ai envie d’être moins stressée… Donc je m’intéresse au yoga, à la marche, à la respiration… Mais c’est Ali qui est l’expert et qui nourrit les émissions, car il est le spécialiste en la matière. Il suggère les thèmes et constitue le rempart du bon sens. Il a la profondeur de son émission de radio. De toutes façons, rien que de le regarder, on va bien : il détend ! C’est une super rencontre.

Par qui serez-vous entourés ?
A. L. : Le pape de la méditation, le psychiatre Christophe André, qui, malgré son agenda chargé, sera présent tous les samedis.
A. R. : À chaque fois, nous recevrons deux invités experts du sujet. Et plusieurs chroniqueurs, dont certains vont alterner. Comme le chercheur en psychologie des émotions à l’université libre de Bruxelles Ilios Kotsou, qui interviendra parfois à la place de Christophe André.
A. L. : Côté culture, la journaliste de Télérama Guillemette Odicino, qui participe déjà à Grand bien vous fasse, nous parlera cinéma.
A. R. : Isabelle Morizet – plus connue sous le nom de Karen Cheryl – évoquera des personnalités inspirantes en lien avec le sujet. Les téléspectateurs vont découvrir une conteuse géniale et une grande intervieweuse, que connaissent déjà les auditeurs d’Europe 1. 
A. L. : On parlera aussi cuisine avec Danièle Gerkens – patronne d’Elle à table –, spécialiste des sujets alimentation et art de vivre. 
A. R. : On finira toujours l’émission en musique avec André Manoukian, dont la présence déjà est un doudou !

On est plutôt dans l’art de vivre – plébiscité par les téléspectateurs – ou dans le développement personnel ?
A. R. : Nous allons tenter d’allier les deux. Cette émission est un trépied : on va essayer d’apporter de la science avec Christophe André, de la culture avec Guillemette Odicino et Isabelle Morizet, et de la vie pratique avec les conseils de nutrition de Danièle Gerkens. Nous allons créer des ponts entre les trois. J’ai d’ailleurs trouvé la formule : « une émission doudou sans être neuneu » ! Et dans un magnifique décor, avec une belle lumière, où les téléspectateurs seront déjà bien accueillis.
A. L. : Je crois que, en ce moment, nous avons tous envie d’un mieux-être. Moi, je suis très contente de devenir le porte-parole de cette envie et de pouvoir transmettre des trucs pour aller mieux. J’espère qu’on va y arriver, mais on s’est entourés des meilleurs experts ! Tout ce qui peut nous aider à vivre mieux sera bienvenu. L’idée est de ne pas culpabiliser. C’est une émission anti-injonction. Nous allons plutôt essayer de vous expliquer pourquoi c’est bon pour vous et de vous en convaincre. 

Quelles seront les thématiques des premières émissions ?
A. L. :
« Ces aliments qui nous font du bien » est le sujet de la première émission. Pourquoi la nourriture est source de bien-être, pourquoi certains aliments sont réconfortants, les mécanismes qui sont à l’œuvre dans nos cerveaux : raisons psychologiques, culturelles, symboliques, chimiques… Avec la présence du chimiste de Thierry Marx, Raphaël Haumont, qui peut transformer les aliments. Christophe André, lui, nous apprend à méditer en mangeant, prendre le temps de faire venir la satiété. Avec Danièle Gerkens, c’est aussi le décorum de la table, important pour stimuler l’envie de manger. Et André Manoukian, dont on ne peut pas se passer !
A. R. : Dans les prochaines émissions, nous traiterons ces sujets : « Comment bien préparer son sommeil ? », « Pourquoi la marche nous rend-elle heureux ? », « Comment faire durer son couple ? » ou encore « La confiance en soi ». On va les aborder avec Agathe, et son regard neuf, et Guillemette : leurs questions pleines de bon sens sont celles que les téléspectateurs se posent. Les reportages permettront également de relayer cette parole du public. 

Que vous ont appris vos émissions à la radio ?
A. R. : Ce qui est amusant, c’est de relier les connaissances. Plus les années avancent, plus j’essaie d’établir des ponts entre les thématiques que j’ai déjà traitées, en abordant de nouveaux angles. Dans Grand bien vous fasse, j’ai reçu des gens formidables qui éclairent les auditeurs dans le domaine de la psychologie et de la philosophie, du bien-être et du développement personnel : c’est-à-dire des chercheurs, des psychiatres, des psychologues cliniciens, des philosophes… des personnes solides. Mais le domaine du bien-être est investi par les sectes et de nombreux thérapeutes autoproclamés, je suis donc garant d’un contenu solide. Dans mon émission de radio, je peux m’enorgueillir de n’avoir jamais donné la parole à des gens suspects. Le développement personnel est aussi parfois associé à une littérature bas de gamme. Or les philosophes antiques – Marc-Aurèle ou Sénèque – étaient peut-être les premiers à proposer des manuels de développement personnel ! J’adore la philosophie quand elle est également une pratique.

Que souhaitez-vous que devienne cette nouvelle émission pour les téléspectateurs ? 
A. R. : J’aimerais que ça devienne une émission de référence en matière de bien-être et de psychologie, et d’art de vivre au sens très large. Quand je vois la longévité du Magazine de la santé, je suis admiratif ! Il y a encore du travail. J’adorerais créer un duo avec Agathe qui dure dans Bel & Bien.
A. L. : L’émission s’adresse à tous. En plus, c’est une super case, le samedi matin, parce qu’on est à la maison et on a envie de se faire du bien. Il n’y a pas beaucoup d’endroits où on parle du bien-être à la télévision. J’aimerais que cette émission devienne la référence, au même titre que Grand bien vous fasse à la radio. Ce serait vraiment mon objectif, parce qu’on en a besoin. Cette volonté d’aller mieux ne date pas de cette dernière année, car nous vivons dans des sociétés très « pressurisantes », mais cela a été exacerbé avec la crise actuelle, et la privation des libertés. On ne peut pas aller bien. Moi qui suis la plus grande des optimistes, ça ne va pas ! On en a plus que jamais besoin. C’est une mission d’utilité et de service public. 

« Bel & Bien »



Magazine (70 min)
 – Présentation Ali Rebeihi
 et Agathe Lecaron
 – Production
 Martange Production
, avec la participation de 
France Télévisions

Diffusion tous les samedis à 09.55 sur France 2
Bel & Bien est à voir et (re)voir sur france.tv 

 Jouez et gagnez de nombreux lot !

Êtes-vous un peu, beaucoup, pas du tout zen ? Testez-vous jusqu’au 23 mars !
Faites le test de personnalité et gagnez l’édition anniversaire du livre Méditer jour après jour, dédicacé par Christophe André, un simulateur d’aube et une lampe de sel.
Si vous n’êtes pas encore membre du Club France tv : inscrivez-vous !

" L'équipe de bel et Bien "
L'équipe de « Bel & Bien ».
© Delphine Ghosarossian / FTV
Commentaires