« Bachar, le maître du chaos »

À l’occasion de la nouvelle « élection » présidentielle syrienne, une analyse du parcours du dictateur et des relations entre la France et la Syrie. Un documentaire édifiant et glaçant signé Antoine Vitkine, suivi d’un débat animé par Marina Carrère d’Encausse. Mardi 1er juin à 20.50 sur France 5 dans « Le Monde en face ».

« Bachar, le maître du chaos ». © DR

En 2017, le documentariste Antoine Vitkine, dont les films dessinent quelques figures « monstrueuses » de l’histoire passée (Mein Kampf, c’était écrit pour Arte, Magda, la première dame du IIIe Reich pour France 2) et contemporaine (Kadhafi, notre meilleur ennemi pour France 5), avait signé pour France 3 un portrait édifiant du dirigeant syrien intitulé Bachar, moi ou le chaos, en référence aux mots du dictateur justifiant alors la sanglante reprise en main de son pays par ce terrible mantra : « Moi, ou le chaos ». Quatre ans plus tard, après dix ans d’un conflit mêlant guerre civile, djihadisme, guerre régionale et internationale, Bachar el-Assad a été reconduit sans surprise au pouvoir après la dernière « élection » présidentielle.
À partir des séquences tournées en Syrie, aux États-Unis, en Russie, aux Émirats arabes unis et en France pour son précédent documentaire, auxquelles il adjoint de nouveaux témoignages (parmi lesquels ceux, exceptionnels, d’un ancien homme de confiance de Bachar, d’un ancien ministre ou encore de son actuelle conseillère), Antoine Vitkine continue d’explorer la figure insaisissable et terrifiante de cet ancien étudiant en médecine aux allures d’inoffensif cadre supérieur. Qui aurait cru que, dix ans après le début d’une révolte née des Printemps arabes, cet homme qui ne voulait pas du pouvoir régnerait toujours sur son pays ? Comment Bachar a-t-il sauvé, pour le moment, son trône ? Et quel est son avenir ? Comment a-t-il tenu l’Occident en échec ? Quels sont, pour nous, les enjeux de cette guerre sans fin ?
Ce documentaire raconte le parcours du dictateur et la manière dont il mène sa guerre pour rester au pouvoir. Il dévoile aussi les coulisses de la bataille géopolitique dont la Syrie est l’objet, depuis dix ans, grâce aux confidences d’anciens conseillers de Barack Obama, Donald Trump, Joe Biden, Vladimir Poutine, ainsi que de diplomates et d’anciens ministres français.

Assad a été très efficace pour mener son conflit à un point où l’on doit choisir entre son régime et les pires des terroristes.

Philip Gordon, conseiller de l’administration Biden

Même si les États-Unis, la France, la Russie et l’Iran s’unissaient pour le faire partir, il ne partirait pas.

Firas Tlass, ancien proche d’Assad

Bachar, le maître du chaos

Documentaire (72 min) – Déconseillé aux moins de 10 ans – Réalisation Antoine Vitkine – Production Illégitime Défense, avec la participation de France Télévisions 

Avec les témoignages de Claude Guéant (ancien ministre de Nicolas Sarkozy), Laurent Fabius (ancien ministre de François Hollande), Michel Duclos (ancien ambassadeur en Syrie), Michael Flynn (ancien conseiller de Donald Trump), John Bolton (ancien conseiller de Donald Trump), Philip Gordon (ancien conseiller de Barack Obama, conseiller de l’administration Biden), Robert Ford (ancien ambassadeur américain en Syrie), Boutheina Shaaban (actuelle conseillère de Bachar el-Assad), Firas Tlass (ancien homme de confiance de Bachar el-Assad), Riad Agha (ancien ministre), Samir Altaqi (ancien conseiller), Mazen Darwish (opposant), Ayman Abdelnour (journaliste), Mikhail Bogdanov (représentant de Poutine pour la Syrie)

Après la diffusion du documentaire, Marina Carrère d’Encausse proposera un débat de 40 minutes avec Ziad Majed, politologue, spécialiste de la Syrie, Antoine Mariotti, journaliste, auteur de La Honte de l’Occident, les coulisses du fiasco syrien, Raphaël Pitti, médecin humanitaire en Syrie, Bashar Wanli, réfugié syrien en France depuis 2018, incarcéré et torturé de 2013 à 2017 par le régime de Bachar el-Assad pour ses activités humanitaires.

Bachar, le maître du chaos est diffusé mardi 1er juin à 20.50 sur France 5
Le Monde en face est à (re)voir sur france.tv 

Publié le 28 mai 2021
Commentaires