L’autisme Asperger au service de la police

Après « Caïn » et « Kepler(s) », la force du handicap dans « Astrid et Raphaëlle »

Une commandante de police fait équipe avec une autiste Asperger pour élucider une série de crimes. Astrid et Raphaëlle, une fiction dans laquelle le handicap devient un atout majeur pour résoudre des énigmes autrement insolubles. Vendredi à 21.00 sur France 2.

Sara Mortensen et Lola Dewaere sont Astrid et Raphaëlle.
Sara Mortensen et Lola Dewaere sont Astrid et Raphaëlle. © Patrick Fouque

Confinée aux archives criminelles où elle excelle dans le classement des procès-verbaux, Astrid Nielsen (Sara Mortensen) est autiste Asperger. Une forme d’autisme bien particulière qui se différencie par l’absence de déficit intellectuel et de retard de l’apparition du langage. Décrit pour la première fois en 1944 par le psychiatre autrichien Hans Asperger, ce trouble n’est défini cliniquement qu’en 1981 par la psychiatre britannique Lorna Wing.

L’autisme Asperger, qu’est-ce que c’est ?

Souvent pris à tort pour un trouble psychologique, l’autisme Asperger s’apparente plus à un trouble du développement neurologique. Les symptômes sont variés et similaires à l’autisme « typique », ce qui rend difficile le diagnostic :

  • communication verbale et non verbale difficile qui pose des problèmes d’intégration sociale,
  • déficit d’imagination qui empêche souvent de comprendre les réflexions imagées et le second degré,
  • hypersensibilité aux détails sonores et visuels qui peut mener à des situations de stress intense et de crises de panique,
  • comportements routiniers, répétitifs, voire obsessionnels.

Des symptômes qui cachent souvent des qualités hors du commun chez les Asperger :

  • hypermnésie (mémoire surdéveloppée),
  • QI élevé,
  • polyglottisme (capacité à parler jusqu’à une vingtaine de langues),
  • développement d’intérêts spécifiques et obsessionnels.
     
Astrid
© Patrick Fouque

Pour Astrid, ce sont les puzzles et le classement des données qui occupent en permanence son esprit ; elle se souvient de chacun des procès-verbaux qu’elle a dû archiver. À l’instar d’un Sherlock Holmes, elle ne supporte pas qu’une énigme reste sans solution.

Astrid et Raphaëlle, une fiction, une cause

Source : Secrétariat d’État auprès du Premier ministre chargé des personnes handicapées 

En France, 700 000 personnes seraient atteintes d’autisme, dont 100 000 enfants.

Plus de 800 gènes impliqués dans le développement de l’autisme ont été découverts.

1 enfant autiste sur 3 est scolarisé moins de 2 jours par semaine.

3 000 € de dépenses restent à charge des familles en moyenne annuelle.

37 % des Français pensent à tort que l’autisme est un trouble psychologique.

Le 2 avril est la journée mondiale de l’autisme.

Handicap et polar, le point de vue que les autres n’ont pas

Si Astrid et Raphaëlle a le mérite de mettre en lumière l’autisme Asperger, ce n’est pas la première intrigue policière à faire appel à un personnage atypique pour résoudre des enquêtes. Le handicap de Caïn ou la maladie mentale de Kepler(s), par exemple, en font des policiers hors pair. Leur particularité leur permet en effet de voir le monde (et les scènes de crime !) sous un autre jour que le commun des mortels. Des troubles obsessionnels compulsifs de Monk à la bipolarité de Sherlock Holmes, les « atypiques » font souvent office de super-héros du polar. 

Astrid et Raphaëlle, le nouveau duo que tout oppose !
Astrid et Raphaëlle, le nouveau duo que tout oppose !
© Patrick Fouque

Astrid et Raphaëlle en résumé

Lorsque la commandante Raphaëlle Coste s'adresse au service des Archives judiciaires de la police pour une de ses enquêtes, elle ne se doute pas qu'elle va rencontrer une jeune femme aussi brillante que déroutante, mémoire vivante des enquêtes criminelles, Astrid, 30 ans, signe particulier : autiste Asperger.

Fiction (90 min) - Réalisation Hippolyte Dard et Elsa Bennett - Auteurs Alex De Seguins et Laurent Burtin – Production JLA Productions, avec la participation de France Télévisions

Distribution 
Lola Dewaere Raphaëlle
Sara Mortensen Astrid
Benoît Michel Nicolas 
Daniel Lobé commissaire Carl Bachert
Julien Prevost Jef Martino 
Geoffroy Thiebaut Alain Gaillard 
Husky Kihal Henry Fournier
Timi-Joy Marbot Théo 
Eva Chico Violetta Flores
Franck Mercadal Yann Malcolm

Astrid et Raphaëlle est diffusé vendredi 12 avril à 21.00 sur France 2.

À voir et à revoir sur France.tv 

Gagnez 1 dico des 2600 personnages du Polar ! sur france tv le club

Publié le 11/04/2019
Commentaires
Connectez-vous à votre compte pour laisser un commentaire.