Archives secrètes : ode à l'amitié

Copains, frères de cœur, potes... quel que soit le nom qu'on leur donne, ils ont tissé des liens étroits avec Georges Brassens, Line Renaud, Serge Gainsbourg, Eddie Barclay ou Jean Ferrat et immortalisé leur histoire commune sur la pellicule, au fil du temps. Ces « Archives secrètes », souvent inédites et enrichies de témoignages de proches, dévoilent leurs illustres amis sous une facette méconnue. Vendredi 13 mai à 21.10 sur France 3.

© La Bambola / Magnéto Presse

Dans ce nouveau volet d'Archives secrètes, il est question surtout et avant tout d'amitié, de coups de foudre ou de liens forts bâtis au fil des années. Que les protagonistes du film soient des personnalités connues du monde du spectacle importe finalement peu, tant on prend plaisir à les découvrir évoluant au milieu de leurs proches, dans des moments intimes, loin des contraintes du show business.
La bande à Brassens, on la retrouve chez le chanteur au moulin de la Bonde, à Crespières, filmée par Fred Mella, la grande voix des Compagnons de la chanson, autour d'un plat de pâtes concocté par Lino Ventura, en compagnie de Charles Aznavour, Raymond Devos ou Boby Lapointe. Cette complicité partagée est un terreau pour l'auteur des « Copains d'abord » qui avoue en 1974 : « L’amitié me sert à écrire toutes mes chansons ; mes premières chansons, je les ai écrites pour mon plaisir et pour celui de mes amis, et je continue à écrire des chansons pour les amis. » Une belle déclaration...

Archives secrètes

Line Renaud, qui souffrait de ne pas avoir d'enfants, s'est trouvé des « filles de cœur » avec qui elle entretient une relation très forte. Claude Chirac l'affirme haut et fort : « Line a joué un rôle absolument fondamental ; elle m’a adoptée en quelque sorte ; elle est pour beaucoup dans ce que je suis comme femme aujourd'hui ; elle m’a vraiment permis de grandir, de progresser, de devenir meilleure. » Muriel Robin, son autre « fille », résume : « quand je pense à Line, je vois de l’amour de l'amour, de l’amour… ». C'est à ces deux femmes, toujours très présentes dans sa vie, que la chanteuse-comédienne a choisi de transmettre le flambeau de ses combats.

Archives secrètes

Dans les dernières années de sa vie, le génial Gainsbourg, devenu Gainsbarre, se prend de passion pour les policiers, ceux des commissariats de son quartier mais aussi certains des gradés du 36 quai des Orfèvres. Deux d'entre eux, Jean-Marc Bloch, alors à la tête de la 6e division de la Police judiciaire de Paris, et Michel Bouchet, patron de la brigade des stups, reviennent sur leur histoire d'amitié pour le moins insolite. Pour le premier, « il s’est passé quelque chose d’assez sympa [au moment de leur rencontre], et on est partis déjeuner ensemble... Je me demande si parfois il n'y a pas un destin dans la vie... Il y a des gens vers qui on est plus attirés que vers d’autres. » Le commissaire Bouchet, qui avoue avoir reçu l'artiste « au départ un peu à reculons », confie : « De fil en aiguille, on est devenus amis [...] ; on est facilement pris d’affection pour le personnage. »

Archives secrètes

Eddie Barclay, le pape du show business, déclarait à qui voulait l'entendre : « On ne me sépare pas de mes copains, ils me sont aussi indispensables que les femmes et les fêtes. Ils sont ma famille. » Son fils Guillaume et Cathy, sa septième épouse, nous font revivre, au travers d'images pour la plupart inédites, les plus belles heures d’une vie dominée par l’amour et les soirées grandioses…

De Jean Ferrat, on connaît le chanteur engagé, le sympathisant communiste. Des archives personnelles confiées par ses amis ardéchois, ceux rencontrés à Antraigues-sur-Volane où il s’est installé au milieu des années 1960, nous dévoilent un homme plus secret, un copain de pétanque, très attaché à sa région d'adoption. L'ancien maire Bernard Ranchon raconte : « Quand il a débarqué, les habitants étaient plutôt sceptiques, mais on a rapidement compris que c’était quelqu’un d'une simplicité incroyable et surtout quelqu’un qui aimait les gens. » Un avis partagé par les copains tels qu’Armand Saussac : « la star n’existait pas ici, en tout cas pour les gens du village », ou François Perrin : « sa plus grande qualité, c'était sa discrétion et sa tendresse avec les amis ».

Archives secrètes : Les copains d'abord

Collection documentaire (124 min – 2021) – Proposée par Laurent Delahousse – Réalisation Nathalie Labarthe – Production La Bambola / Magnéto Presse

Archives secrètes : Les copains d'abord est diffusé vendredi 13 mai à 21.10 sur France 3.
À voir et revoir sur france.tv

Publié par Beatriz Loiseau le 11 mai 2022
Commentaires