Apocalypse : Hitler attaque à l’Ouest – 1940

Comment, en 1940, Hitler a-t-il triomphé des démocraties occidentales avant d’attaquer l’URSS par surprise ? Images d’actualités et films amateurs restaurés, montage vif, témoignages saisissants, remise en perspective historique et commentaires lus par Mathieu Kassovitz : le savoir-faire « Apocalypse » apporte un éclairage inédit, à hauteur d’hommes, sur cette période de violence sans précédent. Deux soirées et quatre épisodes, à partir du lundi 11 octobre à 21.05 sur France 3.

« Apocalypse : Hitler attaque à l'Ouest – 1940 ». © CC&C

Avec Apocalypse, Hitler attaque à l’Ouest – 1940, suivi, la semaine prochaine, d’Apocalypse, Hitler attaque à l’Est – 1941-1943, Isabelle Clarke et Daniel Costelle, le duo à l’origine de la série de documentaires historiques à succès, reprennent les choses là où les avait laissé leur précédent opus consacré au dictateur nazi. Diffusé en octobre 2011 sur France 2, Apocalypse Hitler retraçait l’ascension et la prise de pouvoir d’Hitler et interrogeait la figure du mal. Cette fois-ci, usant comme à leur habitude d’un impressionnant montage d’images d’actualités ou de vidéos amateurs entièrement restaurées, remises en couleurs et sonorisées, les deux auteurs s’attachent aux pas du dictateur, dans ses apparitions publiques comme dans sa sphère privée, pour retracer ses faits d’armes, ouvrant coup sur coup deux fronts meurtriers, en Europe de l’Ouest, puis en URSS. Isabelle Clarke et Daniel Costelle éclairent d’un jour nouveau le chef de guerre, parfois visionnaire et inspiré, souvent impulsif et buté, qui a mis à genoux la France en quelques semaines, puis ordonné les pires atrocités sur le front de l’Est, au détriment de l’efficacité tactique.
L’analyse de ces deux fronts à travers le point de vue d’Hitler permet aux réalisateurs d’aborder ce conflit sous un angle inédit et contribue à percer la personnalité complexe et effrayante de cet « être solitaire, rusé, manipulateur, toxicomane [qui] a entraîné le monde dans une guerre mondiale ». Explications.

Interview d’Isabelle Clarke et Daniel Costelle

Pourquoi deux nouveaux opus sur la Seconde Guerre mondiale ?
Isabelle Clarke
: Nous avons réalisé en 2011 Apocalypse Hitler, qui retrace l’ascension d’Hitler et sa prise de pouvoir en 1933. Dans ces deux nouveaux opus, nous voulions continuer à explorer sa personnalité et comprendre comment cet être solitaire, rusé, manipulateur, toxicomane a entraîné le monde dans une guerre mondiale. L’année 1940 est l’année où le destin de l’Europe bascule. En quelques semaines, Hitler parvient à faire ce que l’empereur d’Allemagne n’avait pas réussi en quatre années de guerre en 1914.
Daniel Costelle: Cette victoire fulgurante à l’Ouest le persuade d’ouvrir un nouveau front à l’Est en 1941, en dépit de toute logique militaire. Ce qui est passionnant, c’est que cette histoire est vue à travers lui.
I. C.: Le point de vue d’un être banal qui devient un tueur en série. Ces deux opus nous ont aussi permis de raconter que dès 1940, avec l’aide du régime de Vichy, les Juifs sont internés dans des camps en France avant d’être remis aux nazis. Nous avons aussi pu montrer les images rares de la Shoah par balles, page toujours méconnue de la Seconde Guerre mondiale. Dès le début de l’année 1941, avant les chambres à gaz et les camps d’extermination, 1,5 million de personnes ont été tuées dans cette Shoah par balles.

Qu’avez-vous découvert en réalisant ces épisodes sur ces deux fronts qui ont été des tournants de la guerre ?
D. C. : Nous avons véritablement compris le mécanisme de ces deux attaques fondamentales, contre la France et contre la Russie. L’une amène l’autre. C’est exactement la promesse du titre. Hitler va de bluff en bluff, il attaque pour agrandir son territoire, régner, s’enrichir, et il met à genoux la France. Alors Hitler se sent le maître du monde et attaque l’URSS, le pays de Staline. Mais là, c’est une autre paire de manches !
I. C.: Littérature et cinéma ont pendant longtemps cristallisé la mémoire de la débâcle de 1940 sur les colonnes de réfugiés, refluant en désordre à travers la France. Mais ceux qui l’ont vécue l’ont racontée. En réalité, la France n’a pas complètement démérité. Contrairement à la légende, les Français se sont bien battus. Et entre le 26 mai et le 4 juin, pendant la bataille de Dunkerque, les Français ont été héroïques pour sauver l’armée britannique.

Nous voulions continuer à explorer sa personnalité. Ce qui est passionnant, c’est que cette histoire est vue à travers son point de vue : celui d’un être banal qui devient un tueur en série.

Daniel Costelle et Isabelle Clarke


Quelles sont les séquences les plus étonnantes, bouleversantes ?
I. C.: Nous avons collecté, avec notre équipe de documentalistes, toutes les images d’Hitler existant sur cette période. Hitler est omniprésent, on le découvre dans son chalet des Alpes entouré de sa maîtresse cachée, dans son train spécial, dans ses différents QG, on le révèle rusé, manipulateur… on le voit vieillir. Hitler échappera à 42 attentats, il se méfie du poison. Le témoignage de Margot Völk, goûteuse d’Hitler, est poignant.
D. C. : Un moment très étonnant, c’est un cinéaste amateur qui filme sa fille en aube blanche, un cierge à la main, et qui va faire sa première communion pendant que, derrière elle, défilent lentement des camions ouverts avec des familles et des matelas, les réfugiés du grand Exode de l’été 1940… Ce sont les images de la famille Bignon, photographe portraitiste à Gisors, qui filme durant toute la guerre. À l’image des Français, Fernand Bignon vit dans l’illusion que la guerre n’aura pas lieu.
I. C.: Nous avons aussi été marqués pas ces images de la barbarie du quotidien des Allemands lorsque la chasse aux Juifs commence. On assiste au déshabillage d’un Russe pour montrer qu’il est circoncis, puis il sera pendu. Et ces photos des victimes de la Shoah par balles à Babi Yar, hommes, femmes et enfants photographiés juste avant d’être exécutés par les Allemands parce qu’ils sont juifs.

Comment se passe la collaboration avec Mathieu Kassovitz ?
D. C. : Pour nous, Mathieu Kassovitz est la voix grave, fiévreuse, forte, précise et belle dont nous avons besoin. Depuis le premier opus d’Apocalypse, nous ne sommes pas quittés, ça va faire une quinzaine d’années, si on ne s’aimait pas, si on ne s’estimait pas, ça ne serait jamais arrivé. Nous sommes très fiers de ce long et magnifique parcours ensemble. Merci, Mathieu.

Le dernier épisode se termine en 1943. Avez prévu d’aller jusqu’en 1945 ?
I. C.: Oui, nous préparons Le Crépuscule d’Hitler – 1943-1945, ces deux nouveaux épisodes sont donc la suite – et fin – d’Hitler. Nous entrerons dans cette période tragique dans laquelle vont s’engloutir l’Allemagne, les nazis et Hitler, un crépuscule aux accents wagnériens.

Apocalypse : Hitler attaque à l’Ouest - 1940

Épisode 1 – Le piège
10 mai 1940, Hitler lance son offensive sur l’Europe de l’Ouest. Les chars et les avions nazis ravagent la Belgique, les Pays-Bas et la France. À Dunkerque, 400 000 soldats alliés sont encerclés. Alors que leur évacuation s’organise dans la panique, les soldats luttent avec l’énergie du désespoir.

Épisode 2 – Ultimes combats 
À Dunkerque, les alliés pris au piège s’enfuient en désordre sous les bombes allemandes. La France est en pleine débâcle, l’avancée nazie a jeté sur les routes des millions de civils. Alors qu’Hitler entre dans Paris, ses troupes s’apprêtent à déverser un déluge d’acier sur Londres et l’Angleterre.

Collection documentaire (2 x 60 min) – Scénario et réalisation Isabelle Clarke et Daniel Costelle, avec la collaboration de Mickael Gamrasni – Commentaires Mathieu Kassovitz – Conseillers historiques Georges-Henri Soutou et Ivan Cadeau – Production CC&C, ECPAD et AB Productions, avec la participation de France Télévisions, Toute l’Histoire, la RTBF, la SVT, la RTVE, DR-TV et National Geographic International, et le soutien du CNC et du ministère des Armées

Apocalypse : Hitler attaque à l’Ouest – 1940 est diffusé sur France 3 lundi 11 octobre à partir de 21.05
À (re)voir sur France.TV

À suivre, la semaine prochaine : Apocalypse, Hitler attaque à l’Est – 1941-1943

Gagnez le DVD d’« Apocalypse, Hitler attaque à l’Ouest - 1940 »

Jeu concours
© CC&C

Jusqu’au 7 novembre, répondez à notre quiz et remportez le DVD de ce nouvel opus !

Publié le 07 octobre 2021
Commentaires