Aimer, tomber, recommencer : « Chair tendre », la série événement de France TV Slash

Sasha, le personnage interprété par Angèle Metzger, est la nouvelle du lycée. Née garçon, elle a découvert tardivement son intersexualité. Terrifiée et en colère, elle n’a désormais qu’une idée en tête : partir à la rencontre de son identité. Le sujet, très rarement traité par la télévision, est au cœur de cette série primée « Meilleure série » au festival Séries Mania 2022. À découvrir vendredi 23 septembre à partir de 18.00 en intégralité sur france.tv et à 21.00 sur France 5.


Si le titre en dit long sur les mues et l’état de dénuement consubstantiels aux révolutions existentielles, celui-ci caractérise aussi le vibrato épidermique d’une fiction capable d’effleurer les cœurs bridés et de susciter une délicate intimité avec ses héros.

Télérama

Sasha est né et a grandi garçon. Aujourd’hui, elle fait sa rentrée dans son nouveau lycée comme fille. La découverte de son intersexualité – cachée par ses parents et les médecins – a bouleversé sa vie. Changement de ville, de lycée et d’amis… Perdue entre quête de sa sexualité et quête identitaire, elle doit impérativement tenir bon jusqu’à l’opération de fin d’année qui la normalisera, et la délivrera de sa bizarrerie maudite.

L’intersexuation touche près de 2 % de la population mondiale. Et pourtant la représentation de ces personnes – aussi nombreuses que les roux.sses en France – est quasiment inexistante dans les paysages audiovisuels français et internationaux. Le personnage de Sasha, interprété par Angèle Metzger, a vu le jour dans l’esprit de Yaël Langmann, auteure et réalisatrice de Chair tendre, grâce à sa rencontre avec une personne intersexe. Puis il a fallu « esquisser Sasha. Ses humeurs. Sa tendresse. Ses fragilités. Son impertinence. Ses désirs. Ses problématiques et ses certitudes ». Une élaboration rendue possible à l’aide de l’éclairage pédagogique de Loé Petit, consultant.e durant l’écriture de la série, et président.e et fondateur.rice du Collectif Intersexe Activiste. Mais « si Chair tendre s’inspire d’une pluralité de réalités concrètes, il s’agit bien d’une œuvre de fiction ». Au-delà de l’ambition des deux réalisateurs, Yaël Langmann et Jérémie Mainguy, « de provoquer l’émotion pour nourrir la réflexion, d’apporter une résonance à des personnes dont les situations et les parcours de vie sont bien réels », la série « propose de s’intéresser non pas à la question de la sexualité, ni à celle du corps, mais bel et bien à celle de l’identité dans ses recoins les plus intimes ». Elle est magnifiquement servie par le jeu des jeunes comédiens qui incarnent avec intensité et justesse les bouleversements et les fragilités d’un âge où les émotions sont décuplées.

Les interviews

Angèle Metzger joue Sasha



Yaël Langmann, auteure et coréalisatrice


Filmer l’adolescence, c’est d’abord filmer des corps, des attitudes, c’est saisir des silences, explorer des désirs qui peuvent à tout moment se transformer en énergie folle et incontrôlable. 

Les personnages

Sasha (Angèle Metzger)
Sasha Dalca a 17 ans. Elle fascine autant qu’elle intrigue. Et pour cause, elle a un grand secret à cacher : elle, qui a grandi jusque-là comme un garçon, vient d’apprendre qu’elle est en réalité née intersexe. Sacha réalise que sa vie, son identité, sa construction ont été jusque-là un mensonge. Tout ce que ses parents, et les médecins, lui ont toujours raconté était faux. Arrivée dans son tout nouveau lycée, la nouvelle Sasha ne doit laisser personne percer son secret à jour… Sans compter que les rencontres avec les garçons et les filles de son nouveau lycée la mettent en ébullition. Entre amour et amitié, Sasha mélange tout. Si elle veut enfin pouvoir laisser libre cours à ses désirs et sentiments, elle doit avant tout partir à la rencontre de son identité… 

Pauline (Saül Benchetrit)
Pauline (14 ans), c’est la petite sœur de Sasha. Elle se sent un peu laissée pour compte dans cette histoire, elle qui a dû abandonner ses amies et son sacro-saint patin à glace. Elle a perdu aussi un grand frère protecteur au profit d’une grande sœur rivale et ses parents ne font pas vraiment cas d’elle, trop occupés qu’ils sont à réparer les erreurs du passé auprès de leur fille aînée. Alors Pauline régresse. Elle semble bien incapable de s’extirper du monde sucré de l’enfance. Son petit univers rose qui lui sert de bouclier commence à devenir une forteresse infranchissable… 

Anna (Paola Locatelli)
Anna, c’est la reine des mises à mort dans la cour de récré qui fascine Sasha et que Pauline ne peut pas blairer (ce qu’elle lui rend bien, réciproquement). Altière, belle, sûre d’elle, Anna adore avoir sa cour autour d’elle. Ambiguë avec Sasha, on ne sait pas si elle joue avec elle ou si elle est sincère. Touchante quand elle se confie sur son passé. Cassante lorsque Sasha s’approche un peu trop près d’Alex. Parce qu’Alex, il lui appartient…

Alex (Marin Judas)
Alex, 17 ans, c’est le beau gosse du lycée. Mais pas sûr qu’il s’en rende tout à fait compte. Son souhait le plus cher est d’un jour marcher sur la Lune. Mais sous ses airs de doux rêveur, Alex porte une réalité bien ancrée… Sa mère a abandonné le domicile, le laissant seul gérer son père alcoolique. Quand Sasha déboule dans son lycée, il va vite être fasciné…

Meeva (Lena Garrel)
Meeva, c’est la meilleure amie d’Anna. Meeva fait un peu peur à tout le monde. C’est le genre de caractère taciturne que tout le monde veut éviter de contrarier. Mais, sous ses airs revêches, Meeva a le cœur tendre. C’est une sensible, ultra pudique. Mais elle préfère insulter et se moquer plutôt que de prendre le risque de dire ce qu’elle ressent réellement. Elle est terrorisée à l’idée d’être rejetée… 

Sam (Régis Nkissi Moggzi)
Sam, c’est l’élément de paix dans la bande. Toujours souriant, toujours heureux, voyant toujours la vie du bon côté. Il ne dit jamais de mal, ne se gausse jamais du malheur des autres, ne fume pas, ne boit pas, mais ça n’est pas pour autant qu’il juge ceux qui s’y adonnent.

Cynthia (Andréa Furet)
Ancienne confidente d’Anna qu’elle ne peut plus saquer, aujourd’hui un peu « apatride », sans bande. Suite à une grande trahison, elle s’est repliée sur elle-même et enfermée dans son rôle de fille en colère bizarre… 

Angèle Metzger et Paola Locatelli dans « Chair tendre »
Angèle Metzger et Paola Locatelli dans « Chair tendre »
© Jerico

Résumés des épisodes

Épisode 1 – La Princesse des ténèbres
Sasha fait son premier jour de rentrée en terminale dans un nouveau lycée. Son arrivée en cours d’année cache un secret qu’elle doit préserver, surtout lorsqu’elle rencontre une nouvelle bande qui la presse de questions. Or, Pauline, sa petite sœur, doit elle aussi trouver sa place dans cette nouvelle vie que Sasha impose à toute la famille.

Épisode 2 – L’impératrice donne son aval
Sasha essaie de prendre ses marques auprès de ses nouveaux amis, qui lui donnent du fil à retordre. Pas une mince affaire, surtout lorsque Anna décide de l’inviter à sa fête d’anniversaire, à laquelle sont appelés peu d’élus. Or, problème pour Sasha, ses parents lui imposent d’emmener Pauline à la soirée, et celle-ci a la langue bien pendue…

Épisode 3 – Ennui lycéen
À la suite de la soirée d’anniversaire, Sasha et Pauline se font la gueule. La situation s’envenime lorsque Anna décide de s’inviter à dormir chez Sasha, au risque de découvrir son secret. Rien ne va se passer comme prévu.

Épisode 4 – Entre les jambes
Sasha veut subir une intervention médicale qui réglera son problème. Or ses parents ne sont pas ravis de sa décision. C’est d’autant plus problématique que le médecin qui prend Sasha en charge s’oppose farouchement à sa décision…

Épisode 5 – Voir un lever de Terre
Sasha a enfin trouvé son rythme de croisière avec la bande. Elle commence même à se rapprocher d’Alex. Quitte à oublier que Pauline a spécialement besoin d’elle à la veille de son concours de patinage artistique. Mais Alex, c’est, pour la terre entière, la propriété exclusive d’Anna…

Saül Benchetrit et Angèle Metzger
Saül Benchetrit et Angèle Metzger
© Jerico

Chair tendre

Sasha, c’est la nouvelle du lycée. Or, jusqu’à il y a quelques mois, Sasha était un garçon sans histoire. Ses problématiques étaient les mêmes que celles des adolescents de son âge. Mais Sasha a appris qu’on lui ment depuis sa naissance : elle est née avec un corps ni tout à fait fille ni tout à fait garçon. Un corps intersexe. Entre les médecins, qui n’ont eu de cesse de vouloir la « réparer », et ses parents, qui le lui ont toujours caché « pour la protéger », Sasha est terrifiée et en colère. Elle n’a désormais qu’une idée en tête : partir à la rencontre de son identité.

Série (10 x 26 min – 2022 – inédite) – Auteure Yaël Langmann – Réalisation Yaël Langmann et Jérémy Mainguy – Production Jerico TV, en coproduction avec Big Band Story, avec la collaboration de La Fabrique France TV

AvecAngèle Metzger (Sasha Dalca), Saül Benchetrit (Pauline Dalca), Daphné Bürki (Cécile Dalca), Grégoire Colin (Jérémie Dalca), Paola Locatelli (Anna), Marin Judas (Alex), Lena Garrel (Meeva), Régis Nkissi Moggzi (Sam), Andréa Furet (Cynthia), Najim Zaghoudi (Zaki), Lysandre Nury (Loé), Océan (Grégory)

Chair tendre est diffusé vendredi 23 septembre à 21.00 sur France 5
Chair tendre est à découvrir en intégralité à partir de vendredi 23 septembre à 18.00 sur France TV Slash

#création @Francetv 

Commentaires