32e édition du Téléthon

Vendredi 7 et samedi 8 décembre

France 2 / France 3

Rendez-vous vendredi 7 décembre, à partir de 18.45 sur France 2, pour le lancement de la 32e édition du Téléthon. Sophie Davant et Nagui animeront le marathon annuel de la solidarité qui aura pour parrain cette année Pascal Obispo. Ouvrez vos portefeuilles et composez le 3637 !

Le Téléthon 2018, c'est :

  • 10 000 villages mobilisés
     
  • une trentaine d'artistes engagés
     
  • 30 heures de programmes
     
  • un dispositif numérique unique
     
  • 600 personnes mobilisées
     
  • et un record à battre, celui des dons 2016 = 89 189 384 euros

 

Les grands événements du week-end :

  • 1 million de crêpes : le grand défi de cette année est de vendre 1 million de crêpes à 1 € au profit du Téléthon. Pascal Obispo en fera la première pour le lancement de l’opération

  • La Galerie du Téléthon : des objets uniques récoltés par Pascal Obispo mis aux enchères

 

Pour des raisons de sécurité, France Télévisions, assurera les 30 heures du Téléthon en direct des studios de France Télévisions en région parisienne.

Le programme du vendredi 7 décembre

  • À 18.45 sur France 2, Tous ensemble pour le Téléthon : Sophie Davant, Nagui et le parrain Pascal Obispo lanceront le coup d’envoi de cette 32e édition. C’est parti pour trente heures de direct !
  • À 21.00 sur France 3 : Sur le chemin des victoires, une émission musicale animée par Cyril Féraud sur nos plus grands classiques des années 1960, un clin d'œil aux 60 ans de l'AFM-Téléthon.

La Nuit du Téléthon

Dans la nuit de vendredi à samedi (de 00.55 à 06.55), France 2 vous proposera une série de documentaires à ne pas manquer :

  • Les Chemins de Jeanne de Jean-Pierre Devillers (52 min)
  • Les Raisons de la colère de François Chayé (52 min)
  • La Maladie de Charcot… Une prison sans barreaux de Philippe Labrune (52 min)
  • La Drépanocytose, la douleur en héritage de Franck Salin (52 min)
  • Sur la pointe des pieds de Carole Lenfant et Stéphanie Keskinides (77 min)

Le programme du samedi 8 décembre

  • 06.30 sur France 2 : Laurent Bignolas présentera en direct dans Télématin une émission spéciale Téléthon.
  • 07.00 sur France 2 : dans Vaincre, animé par Thomas Sotto et Maya Lauqué, on partira visiter les laboratoires de recherche pour faire le point sur les dernières avancées scientifiques.
  • 11.40 sur France 2 : dans Vol au-dessus de Paris, Nathan Paulin, champion du monde sur le slackline, réalisera en direct une traversée entre le pont des Invalides et le pont Royal.
  • 14.00 sur France 2 : dans Le Combat et l’espoir, Faustine Bollaert, Samuel Étienne et Laura Tenoudji donneront la parole à Lou, Mouna, Mélissa, Amandine, Yann et Hajar.
  • 15.30 sur France 3 : 10 000 villages pour le Téléthon, animé par Marine Vignes, Thomas Isle, Anaïs Baydemir, Thierry Beccaro et Laura Tenoudji.
  • 18.40 sur France 2 : Chantons pour le Téléthon animé par Sophie Davant et Nagui. Des centaines de choristes amateurs se relaieront pour faire battre le « chœur de la solidarité » avec un karaoké géant sous la grande bulle de la Concorde. Le parrain, Pascal Obispo, sera entouré des artistes Patrick Bruel, Kendji Girac, Soprano, Zaz, Nolwenn Leroy, Marc Lavoine…
  • À partir de 21.00 sur France 2 : La Grande Fête du Téléthon, animée par Sophie Davant et Nagui, mettra à l’honneur tous les héros de ce marathon télévisuel unique. Familles, chercheurs, bénévoles et artistes partageront ensemble des moments de vie à travers des témoignages forts.

Pascal Obispo nous raconte !

Dans quel d’état d’esprit abordez-vous cet événement ?
Je me sens plutôt combatif. Aux côtés des familles, des chercheurs et des bénévoles, j’ai la mission cette année de faire grimper le compteur. Je suis déterminé et positif, comme à chaque fois que je me suis engagé.

Est-ce aussi pour vous un moyen d’apporter une meilleure connaissance des maladies rares comme de proposer un autre regard sur le handicap ?
Oui, sans aucun doute. On sous-estime considérablement le nombre incalculable de maladies orphelines qu’il y a à traiter. Mais les découvertes et les avancées des chercheurs donnent tellement d’espoir pour l’avenir qu’on aimerait pouvoir toutes les résoudre. Malheureusement, il faut encore du temps et surtout des dons...

Avez-vous un souvenir en particulier d’une édition précédente ?
L’émotion des familles et des enfants sur « la marche des maladies rares », mais aussi l’arrivée des pompiers sur les directs qui obtiennent, chaque année, des dons toujours plus importants.