France Télévisions s'engage

Un engagement du service public qui résonne avec l’actualité

Violences faites aux femmes : France Télévisions s'engage

La cause des femmes toujours en question

Parce que France Télévisions a fait de la cause des femmes, et notamment de leurs combats, un sujet majeur et quotidien, le groupe a proposé une programmation exceptionnelle durant l'automne 2017, axée autour de trois thématiques : les violences faites aux femmes dans l'espace public (septembre), les violences faites aux femmes dans l'espace professionnel (octobre), les violences faites aux femmes dans l'espace familial et intime (novembre).

France Télévisions a fait de la cause des femmes et notamment de leurs combats un sujet éditorial majeur au service des publics. De septembre à novembre 2017, le groupe dans son ensemble s'est mobilisé autour d'une programmation combative (faite de fictions inédites, de documentaires et aussi de débats), relayée par #353000femmes sur ses réseaux sociaux.

Au bout de ces 3 mois de mobilisation, la couverture du dispositif est très importante, que ce soit sur les chaînes France 2, France 3 et France 5 avec près de 10 millions de téléspectateurs touchés par ces programmes ou, sur les réseaux sociaux, avec près de 3 millions de vidéos vues.

Les violences faites aux femmes dans l'espace familial et intime.

La Consolation © Nathalie Guyon - FTV

- En novembre, soirée fiction-débat sur France 3 :

La Consolation, fiction de Magaly Richard-Serrano, d'après le livre de Flavie Flament, a réuni 4.5 millions de téléspectateurs.
Sacré meilleur téléfilm au Festival de la fiction TV de La Rochelle 2017, la libre adaptation de l’autobiographie de Flavie Flament.

Contre le viol, oser parler pour se reconstruire, débat animé par Carole Gaessler (2.8 millions de téléspectateurs)

- En novembre également, Soirée Le Monde en Face sur France 5 :

Viols sur mineurs : mon combat contre l’oubli, documentaire écrit par Flavie Flament et Karine Dusfour suivi d'un débat animé par Marina Carrère d’Encausse (0.6 million de téléspectateurs)
À partir de plusieurs affaires emblématiques, dont celles du photographe David Hamilton, ce film retrace le combat de Flavie Flament pour rallonger le délai de prescription en matière de viol sur mineurs.

Les violences faites aux femmes dans l'espace professionnel.
 

Harcelée ® Caroline DUBOIS - FTV - Son et Lumière

En octobre, soirée continue sur France 2 :

Harcelée, fiction de Virginie Wagon sur le harcèlement au travail (4.1 millions de téléspectateurs)

Harcèlement sexuel au travail, l'affaire de tous, documentaire Infrarouge (2.3 millions de téléspectateurs)

Mobilisation contre les violences faites aux femmes dans l'espace public.

Le Viol © Thierry Valletoux

En septembre, soirée continue  sur France 3 :

Le Viol, fiction d'Alain Tasma relatant des faits réels et un cas d'école juridique (3.7 millions de téléspectateurs)

Le viol, un crime sous silence, débat animé par Carole Gaessler (2.1 millions de téléspectateurs)

Le Procès du viol, documentaire de Jean-Yves Le Naour et Cédric Cordon (0.3 million de téléspectateurs)

Projections et avant-premières

Institutionnels comme étudiants, à Paris comme en province, beaucoup ont répondu à l'invitation de France Télévisions pour venir voir ces créations mais surtout pour en débattre.

Plusieurs projections et avant premières ont été mises en place avec les auteurs des œuvres et les responsables des chaines, notamment à Bordeaux à l’Ecole Nationale de la Magistrature avec le Recteur, 140 élèves magistrats et les enseignements, et à l’université d’Amiens avec le procureur de la République, les étudiants, associations et acteurs locaux.

Les projections à Paris réunissaient Marlène Schiappa (secrétaire d’État auprès du premier ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes), des associations, les défenseurs des droits, des avocats, l’Observatoire des violences envers les femmes, mais aussi la délégation aux droits des femmes de l'Assemblée Nationale, des producteurs, réalisateurs et dirigeants du secteur audiovisuel, le réseau féminin de France Télévisions.

UN COMBAT A GAGNER

#353000femmes

Trois axes majeurs d'évolution

Visant une plus grande sensibilisation du public autour de la cause féminine, le groupe France Télévisions revendique 3 axes majeurs d'évolution sur lesquels les progrès sont réels et constants :

- La progression continue de la place des femmes et notamment des expertes sur les antennes du groupe public jusqu'à atteindre la parité en 2020.

- Le combat quotidien contre les stéréotypes avec notamment de très nombreuses héroïnes de fictions.

- La mobilisation continue autour de la question des violences faites aux femmes, de leurs droits, de la place des femmes et l'Histoire de leurs combats vers plus de droits, d'égalité et de reconnaissance à travers des œuvres de création fiction et documentaires couplées à des débats d’actualité.
Pour rappel, chaque année ce sont 353 000 femmes qui sont victimes de violences physiques ( source : http://stop-violences-femmes.gouv.fr ).