Passage à la TNT HD

Passage au MPEG 4 : la HD pour tous

  1. Le MPEG 4 en pratique
  2. France Télévisions mobilisé
Passage au MPEG 4 : la HD pour tous

Passage au MPEG 4 : la HD pour tous

Dans la nuit du 4 au 5 avril aura lieu le passage au MPEG 4, qui permettra à tous les foyers équipés de la télévision hertzienne de recevoir les chaînes de la TNT en haute définition. Explications.

A partir du 5 avril, la norme de diffusion de la TNT va changer sur l’ensemble de la métropole : le standard MPEG 2, actuellement utilisé, va être abandonné au profit d’une nouvelle norme, le MPEG 4, qui permet de diffuser la télévision en haute définition.

Concrètement, quelles en sont les conséquences ? Les foyers qui reçoivent la télévision hertzienne doivent s’assurer que leur téléviseur est compatible avec la nouvelle norme.

On estime à environ 4,5 millions les téléviseurs non compatibles avec le MPEG 4, qui auront donc besoin d’un adaptateur externe ou  qui devront être renouvelés. Sinon, ce sera l’écran noir.

Pour informer les téléspectateurs de ces changements, une campagne de communication est en cours sur l’ensemble des chaînes de la TNT. Cette action est composée de magazines Consomag programmés depuis le 22 février sur les chaînes de France Télévisions. L’enjeu est qu’au 5 avril, tous les téléspectateurs disposent d’un téléviseur compatible.

TNT HD - Ce qui va changer pour votre télé - #TousàlaTNTHD

Tous à la TNT Haute Définition

Le MPEG 4 en pratique

Comment savoir si vous êtes concerné par le passage au MPEG 4 ? Risquez-vous l’écran noir lors de la nuit du 4 au 5 avril prochains ? Toutes les réponses à vos questions.

Comment savoir si mon téléviseur est concerné par le passage au MPEG4 ?

Si vous recevez la télévision par l’antenne râteau, il vous faut vérifier que votre téléviseur est compatible avec la nouvelle norme MPEG 4. Pour cela, il suffit de vous rendre sur la chaîne 7 ou sur la chaîne 57. Si le logo « Arte HD » s’affiche, votre téléviseur est compatible, il n’y a donc rien à faire avant le 5 avril. Si le logo ne s’affiche pas, cela signifie que votre téléviseur n’est pas compatible. Deux options s’offrent alors à vous : changer de téléviseur ou, option moins onéreuse, acheter un adaptateur.

Combien coûte un adaptateur TNT HD ?

On trouve les adaptateurs dans le commerce, grandes surfaces, magasins spécialisés, à partir de 25 euros. Pour en consulter la liste, rendez-vous sur le site www.recevoirlatnt.fr, mis en place par l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences). Vérifiez que le logo TNT HD apparaît bien sur l’adaptateur. Les différences de prix sont liées aux options supplémentaires disponibles. 

Des aides financières sont-elles proposées pour cet équipement ?

Oui. Pour les personnes dégrevées de la contribution à l’audiovisuel public (redevance) et recevant la télévision exclusivement par l’antenne râteau, une aide à l’équipement, d’un montant de 25 euros, peut être accordée.

D’autres types d’aides sont-ils envisageables ?

Oui, en partenariat avec La Poste, une assistance de proximité est offerte aux personnes de plus de 70 ans ou ayant un handicap supérieur à 80% : les facteurs pourront intervenir gratuitement afin de raccorder l’équipement TNT HD, préalablement acquis par le téléspectateur. Il faut pour cela prendre rendez-vous au 09 70 818 818.

Si vous choisissez de changer de poste de télévision, à quoi devez-vous faire attention ?

Aujourd’hui, tous les postes de télévisions commercialisés sont équipés pour recevoir la norme MPEG-4. Tous les téléviseurs labellisés TNT HD contiennent un adaptateur TNT intégré Haute Définition, indispensable pour continuer à recevoir la TNT après le 5 avril 2016. Si vous optez pour le marché de l’occasion, veillez bien à ce que le téléviseur soit HD.

Si vous recevez la télévision par câble, satellite, ou ADSL, quelles sont les conséquences du passage en MPEG 4 ?

Par ADSL ou fibre, votre télévision pourra recevoir la TNT HD sans aucun changement de votre part. Si vous recevez la télévision par câble, renseignez-vous auprès de votre opérateur. Si vous recevez la télévision par satellite via Fransat ou TNT SAT, vous devez vérifier que votre récepteur satellite est compatible MPEG4. Pour la démarche à suivre, rendez-vous sur les sites www.fransat.fr ou www.tntsat.tv.

Et après le 5 avril, quelles sont les démarches à accomplir?

Pour recevoir la TNT HD avec une télévision compatible, il vous faudra réaliser une recherche et une mémorisation des chaînes. Si vous disposez d’une télévision reliée à un adaptateur, utilisez la télécommande de l’adaptateur pour faire cette recherche.

Si vous avez d’ores et déjà acheté un adaptateur HD, pouvez-vous le brancher avant le 5 avril ?

Oui, cela vous permettra de recevoir toutes les chaînes de la TNT HD. Après le 5 avril, n’oubliez pas de relancer une recherche et une mémorisation des chaînes.

Quel numéro pouvez-vous appeler pour en savoir plus ?

Pour tout renseignement supplémentaire sur le passage au MPEG 4, il suffit d’appeler le 09 70 818 818 ou de vous rendre sur le site www.recevoirlatnt.fr.

France Télévisions mobilisé

France Télévisions mobilisé

Le changement de technologie, qui implique des modifications de matériel et des tests logiciels, mobilise une partie des équipes techniques de France Télévisions.

 

France Télévisions étant le seul groupe à disposer d’un réseau régional, ce changement de norme implique pour lui de nombreuses évolutions techniques. Il lui faut déployer le MPEG 4 à la fois sur les têtes de réseau nationales (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô), mais aussi sur les 126 têtes de réseaux régionales, qui permettent d’insérer les décrochages régionaux et les offres des locales. Il s’agit donc de remplacer tous les équipements des points de diffusion de France 3, qui alimentent les émetteurs avec le signal France 3, qu’il soit national, régional ou local. "La difficulté consiste également à ne pas détériorer la qualité du signal : il faut conserver la qualité d’image, de son, mais aussi les données liées à l’audio description, au sous-titrage pour les sourds et les malentendants et celles liées à la TV connectée", explique Alain Danré, responsable du projet au sein de la direction ISI (ingénierie et systèmes d’information).

De nombreuses équipes mobilisées à Paris et en régions

Pour réussir au mieux le passage au MPEG4, de nombreux tests sont organisés avant la bascule. Quinze salariés sont mobilisées au sein de la direction ISI /IP (ingénierie process) et cinq personnes de la direction des réseaux de diffusion et distribution sont entièrement dédiées au passage au MPEG 4. En outre, des référents vont être accompagnés en région.

Pour les équipes impliquées dans le dossier, les tests ont commencé dès le mois de juin 2015. Et, si dans la nuit du 4 au 5 avril, baptisée "la nuit bleue", la norme MPEG2 sera définitivement abandonnée au profit du MPEG 4 HD, le travail ne va pas s’arrêter là. Le 5 avril, pour éviter l’écran noir, un dispositif provisoire sera mis en place, consistant à transformer le MPEG 2 en MPEG 4. C’est seulement par la suite que seront installés les équipements définitifs dans les régions, au fur et à mesure, selon un calendrier phasé jusqu’à la rentrée : France 3 Centre-Val de Loire à Orléans, le 26 avril, suivie de France 3 Basse-Normandie à Caen (le 28) puis de France 3 Haute-Normandie à Rouen (le 3 mai). Ces sites pilotes permettront de vérifier que tout fonctionne et d’apporter les correctifs nécessaires si besoin.

Une fois les trois sites pilotes passés au MPEG 4 HD natif, l’ensemble des antennes régionales sera équipé progressivement jusqu’en septembre. "C’est un projet d’envergure pour France Télévisions. Avec deux enjeux majeurs : le respect du calendrier, et la garantie d’une meilleure qualité de réception", conclut Alain Danré.

Et l’outre-mer ?

Le MPEG 4 a été déployé en outre-mer il y a cinq ans, lors de l’arrivée de la TNT, mais les chaînes ne sont pas diffusées en HD pour le moment. Les programmes en haute définition, en provenance de métropole, sont donc compressés en définition standard avant leur diffusion dans les multiplex de chaque collectivité et département ultramarins. France Télévisions a entamé une réflexion sur les moyens de passer à la diffusion en HD pour les 1ère et va préparer un projet avec différents scénarios technologiques. Une décision qui devrait impliquer de nombreux changements techniques ainsi qu’une planification précise et adaptée.