La vidéo 360°, du web à la TV

Nathalie Duboz, MédiaLab de l'Information, septembre 2017

Une de mes missions à France Télévisions, c’est de faire du reportage en vidéo 360°. C’est une incroyable façon de transmettre l’information. Mais combien de fois on m’a dit : « Ça passe à quelle heure à la télé ? »

Un sujet 360 sur franceinfo

Le 360° c’est d’abord pour… le web

L’image 360° c’est une boule, une sphère ou un planisphère. Et un planisphère, quand on le déplie, cela donne une mappemonde : une image rectangulaire, plate et déformée. Un format 2/1… Rien à voir avec le bon 16/9ème de la télévision de notre salon.

Avec le 360°, on propose une immersion et on laisse le spectateur libre de ses mouvements dans l’image, dans le reportage. Comme dans la vraie vie, quand vous regardez naturellement à droite ou à gauche.

Mais comme rien ne nous arrête, on a fait de la télé avec du 360°.

Le 360° pour la TV

D'abord, le sujet immersif

Même si nous savons que notre sujet 360° sera transformé en un reportage 16/9 classique, on le tourne avant tout pour une diffusion web en 360°. Le but recherché est toujours l’immersion, et le contenu visionné dans un casque de réalité virtuelle doit vous plonger totalement au cœur de l’image, comme dans une réalité parallèle. Vous pouvez être assis quelque part… et voir complètement autre chose : une éclipse à laquelle vous n’avez pas pu assister, un ballon qui vous emmène dans la stratosphère…

Le ballon stratosphérique National Geographic : 

L’éclipse américaine de cet été dans The Daily 360°, par le New York Times : 

On monte le sujet « à la sauce 360° » et on ajoute, souvent, des infographies pour guider le spectateur dans la vidéo. Puis on la diffuse sur les canaux web équipés d’un lecteur qui prend en change le format 360°. C’est le cas de certains réseaux sociaux comme YouTube, Facebook, ou Viméo. De plus en plus de sites ont également leur propre lecteur 360°.

Ensuite, le recadrage pour la télé

Pour pouvoir être diffusé sur un téléviseur traditionnel, le reportage 360° doit être recadré à l’aide d’un plug-in sur le banc de montage ou d’un logiciel dédié. Il y a beaucoup de possibilités. J’en ai trouvé une gratuite qui fait très facilement l’affaire.

J’uploade le sujet dans le logiciel et je choisis mon cadre, qui peut être plus ou moins large. Cela donne des images incroyables, jusqu’à une déformation totale mais esthétique.

360 équirectangulaire
© Ben Claremont

 

Et c’est ça qui plaît dans ce mode d’écriture. Je peux aussi faire des mouvements complètements nouveaux comme un looping, ou simplement un panoramique autour de l’épaule de quelqu’un. Un mouvement que je n’aurais jamais pu faire avec une caméra classique, mais qui en 360° donne un rendu fluide et techniquement impeccable !

Pour obtenir une qualité d’image satisfaisante, mieux vaut tourner avec une caméra 360° 8K minimum, qui permettra d’avoir un rendu sur grand écran agréable à l’œil. Et surtout… amusez-vous ! Car le format 360° en est encore à ses débuts, il bouleverse nos habitudes et c’est le moment où jamais d’inventer de nouvelles écritures.

Exemple : un sujet recadré pour franceinfo

Tag thématique

#360