Présidentielle 2017 VR : l’information immersive

Christophe de Vallambras, MédiaLab de l'Information, mai 2017

Comme toute échéance électorale, 2017 fut une année chargée pour les médias. L’enjeu était double : offrir une information de qualité tout en proposant des formats innovants. Mission accomplie avec l’application Présidentielle 2017 VR.

Présidentielle 2017 VR

L'application a défriché un nouveau format d’information politique en adéquation avec les usages de demain. L’utilisation de la réalité virtuelle immersive pour une offre d’information était encore totalement inédite.

Grâce aux smartphones, aux tablettes ou, pour les plus équipés, aux casques de réalité virtuelle, les utilisateurs pouvaient déambuler dans la cour de l’Elysée recréée en 3D et aller vers les candidats pour découvrir leurs programmes, leurs personnalités mais aussi et surtout… comparer leurs positionnements politiques.

L’idée de départ a été de proposer aux utilisateurs une rencontre privilégiée avec les candidats à l’élection présidentielle et leur permettre de nouer une relation inédite avec les hommes et les femmes politiques, une relation plus humaine, directe, individuelle et interactive.

Les technologies immersives de réalité virtuelle ont permis de créer un écrin à cette relation où l’utilisateur était acteur de la rencontre et partageait une proximité inédite avec des politiques habituellement inapprochables.

Le réalisme de cette relation a été permis par l’avatarisation des candidats. En partenariat avec la start-up nantaise Silkke, nous les avons invités à pénétrer dans une cabine high-tech positionnée à Paris pendant deux mois. En quelques secondes, 120 caméras prenaient simultanément des clichés des candidats afin de reconstituer leur doubles numériques 3D articulés.

Jamais personne n’avait proposé cet exercice aux personnages du monde politique. Cela n’a pas été simple, mais, lorsqu’ils ont découvert le projet, ils ont compris l’intérêt de la démarche, l’ouverture que cela représentait en termes de populations visées, notamment les plus jeunes, et surtout, ils ont saisi que ce projet d’application n’était pas un gadget de mise en forme, mais une réelle nouvelle offre d’information.

Screenshot app Présidentielle 2017 VR

Car la technologie seule ne constituait pas l’objectif du projet : il fallait qu’elle serve une qualité d’information. C’est pourquoi les rédactions de France Télévisions ont mené un travail éditorial rigoureux, s’adaptant aux formes spécifiques proposées par l’application, mais en totale continuité avec la démarche globale du groupe sur ses autres supports d’information. D’ailleurs, une partie de l’application proposait un accès aux autres contenus politiques du groupe : les replay des émissions politiques par exemple, les modules développés par les journalistes politiques…

Cette application a voulu s’inscrire dans une forme nouvelle d’information, mais en conservant la qualité de fond des contenus proposés par France Télévisions. Mais elle fut également le lieu d’une proposition nouvelle : une visite de l’Elysée en 360°, expérience inédite qui concourt aussi à la découverte du monde politique.

L’accueil de cette application est resté beaucoup plus confidentiel que les grands formats politiques actuels en télévision ou sur l’offre numérique, mais l’objectif est malgré tout atteint : montrer que France Télévisions sait proposer de nouveaux formats d’information pertinents ; que le groupe est à la pointe de la réflexion sur l’utilisation des technologies innovantes pour être en adéquation avec les nouveaux, et futurs, usages en matière de médias ; et que le service public est un acteur majeur de réflexion et d’innovation en matière d’information.

Pari gagné !

Making-of

L'avatarisation des candidats

Tag thématique

#VR