Power BI : l’information décryptée sous vos yeux

Christophe de Vallambras, MédiaLab de l'Information, mai 2017

Depuis le lancement de franceinfo il y a tout juste un an, l’écran tactile Hub de Microsoft est devenu une signature éditoriale majeure de la chaîne info. Retour sur le dispositif mis en place autour de cet écran dans le cadre de l’élection présidentielle.

Power BI

Présent au cœur du plateau franceinfo, le Hub permet d’afficher un contenu brut et de proposer, en direct, un traitement éditorial humain et interactif qui s’adresse directement au téléspectateur. Cela a permis d’instaurer un format d’information inédit, gage de transparence et d’objectivité, d’autant plus essentiel dans une période de forte activité politique comme celle que nous avons vécue ces derniers mois.

C’est pourquoi nous avons voulu exploiter cette technologie lors des soirées électorales. L’idée : aller encore plus loin dans l’utilisation de l’écran tactile, toujours avec une logique d’interaction. Dans cette optique, Microsoft a affiné pour nous une application du Hub spécialisée dans la gestion du Big Data, le traitement des données de masse. C’est le programme Power BI, qui gère une multitude de bases de données simultanément pour en croiser les informations en temps réel et proposer différentes formes de visualisation.

L’idée de base était d’intégrer à la machine les résultats de l’élection au fur et à mesure que le ministère de l’Intérieur les fournissait. Et pour innover plus encore dans la démarche éditoriale et mieux mettre en perspective les informations récoltées, nous avons confronté ces données dynamiques à des bases de données existantes. Diverses bases de données ont été sélectionnées, en concertation avec nos analystes d’instituts de sondages, depuis les résultats de scrutins précédents jusqu’aux chiffres socio-démographiques (pauvreté, chômage, urbanisation…).

A mesure que les résultats arrivaient, nous avons pu les comparer avec ces données sociétales pour leur donner du sens et décrypter les tendances de fond… le tout en direct ! Cela nous a permis de mettre au jour des informations importantes, comme la montée des votes extrêmes qui sont apparus visuellement sur les cartes.

Cette utilisation du Big Data comme apport éditorial était encore inédite dans nos offres : seuls les commentateurs pouvaient proposer cette mise en perspective. Cette fois, elle était livrée brute, en direct, instantanément et objectivement.

Cela a demandé un important travail de développement de l’application par les ingénieurs de Microsoft. Dans un premier temps, les formes de visualisation proposées (histogrammes, camemberts…) n’étaient pas assez visuelles pour être compréhensibles par le public et, même, par les journalistes familiers du logiciel. Il a donc fallu créer de toute pièce la meilleure forme de visualisation pour le projet : des cartes de France en face à face, habillées de couleurs significatives, avec une possibilité de focus sur des zones précises et la possibilité d’interagir avec l’écran…

Tout n’a été prêt qu’à la dernière minute et les ingénieurs de Microsoft ont même continué de travailler en direct pendant les soirées électorales garantir le bon déroulé du projet. Un gros investissement humain donc, et un coût important pour notre partenaire, qui oblige à réserver cette technologie aux événements les plus importants, en espérant une simplification rapide pour un recours plus régulier.

Mais l’objectif est atteint : proposer un contenu éditorial inédit qui offre une relation visuelle instantanée à l’information et permet donc une compréhension rapide ; confronter les données de masse entre elles pour leur donner du sens en temps réel, offrir l’information brute en lui apportant un décryptage immédiat et objectif ; humaniser le traitement des données et ouvrir l’analyse aux téléspectateurs. Au-delà de l’offre éditoriale, cette innovation a proposé une nouvelle relation à nos publics.

 

 

Tag thématique

#BigData