Ma Campagne, l’information politique gamifiée

Christophe de Vallambras, MédiaLab de l'Information, septembre 2017

Saviez-vous qu’un tiers du temps passé en moyenne sur nos smartphones est consacré au jeu ? Le jeu mobile est un levier essentiel pour atteindre le public, et c’est ce que nous avons voulu explorer avec l’appli Ma Campagne.

Ma campagne

Loin devant les réseaux sociaux et les applis d’info, le jeu représente une importante part de notre temps passé sur les smartphones, tous publics confondus. A France Télévisions, nous avons voulu exploiter ce format particulier à l’occasion de l’élection présidentielle, pour informer différemment tout en éduquant.

Les 18-24 ans, sous-représentés dans le public des groupes médias traditionnels, sont une cible majeure pour France Télévisions, notamment en matière d’information politique, genre auquel cette cible semblait particulièrement hermétique. C’est pourquoi nous avons cherché à développer un format inédit spécialement pour ce public, en accord avec ses usages et notamment son appétence pour le jeu mobile.

Nous avons réuni les étudiants en journalisme de l’ESJ de Lille et les étudiants en Game Design de l’école Pôle 3D de la pépinière d’entreprises innovantes Plaine Images à Tourcoing. Puisqu’ils appartenaient à la population visée, nous leur avons donné carte blanche pour nous indiquer ce qui les intéressait en politique et surtout la manière dont ils souhaitaient qu’on leur en parle. Le résultat fut totalement inédit.

Pour découvrir les rouages de la vie politique française, ils ont fabriqué un jeu de rôle où le joueur incarne un candidat à l’élection présidentielle et décide de la meilleure campagne à mener pour remporter l’Elysée. A partir d’un programme de base, le joueur devait faire chaque semaine des choix de déplacements, de rencontres et de meetings, répondre à des interviews, réagir à l’actualité… Selon la cohérence de la campagne avec les engagements de son programme, un algorithme octroyait une cote de popularité au candidat, jusqu’à la victoire finale… ou non.

C’est donc la stratégie politique qui intéressait le plus nos étudiants, et le respect des engagements des hommes et femmes politiques. Après avoir établi différents scénarii, ils ont cherché les informations réelles pour étayer les situations proposées aux joueurs et vérifié dans l’histoire politique les conséquences de leurs choix sur l’avenir des candidats…

Le jeu s’est donc voulu documenté, informatif et réaliste, tout en combinant les impératifs d’un jeu smartphone à succès : mobile, personnel et ludique. Et cela a marché : plus de 35.000 téléchargements, un taux de temps de jeu important et des retour qualitatifs enthousiasmants.

2 conclusions s’imposent.

D’abord, le public jeune ne fuit pas l’information, il en consomme même beaucoup, y compris la plus sérieuse. En trouvant les bons formats, nous pouvons livrer efficacement nos contenus d’information.

Ensuite, le jeu est un domaine vaste et très prometteur à investir rapidement. Ce n’est pas le traitement de l’information qui est ludique, mais sa transmission. Le jeu comporte également un caractère de fidélisation des utilisateurs qui se tourneraient naturellement vers les contenus France Télévisions.

Au-delà d’une offre d’information innovante, nous avons donc découvert, à l’occasion de cette expérience fructueuse un horizon nouveau où l’information de France Télévisions pourrait trouver un nouvel essor.