Les enfants de la Réunion : un scandale d'état oublié

Magazine - Inédit

Les enfants de la Réunion : un scandale d'état oublié

Dimanche 19 février à 20.55 sur France Ô

Entre 1963 et 1981, plus de deux mille enfants réunionnais ont été transférés en métropole, dans des départements dépeuplés. Une migration forcée qui a brisé des familles, déracinant des fratries de leur pays natal, leur volant au passage leur identité. Le 18 février 2016, le ministère de l'Outre-mer a créé une commission de recherche sur ce scandale d'État, laissé longtemps sous silence.

Où sont mes racines ? D'où je viens ? Qui suis-je ? Ce sont  les questions que se posent aujourd'hui Valérie, Marlène, Marie-Jeanne, Jean-Charles... Ceux-ci font partie de ces enfants arrachés à leur île dans les années 1960. Une politique migratoire lancée par Michel Debré, alors député de l'île de La Réunion. On promettait aux parents une vie meilleure pour leurs enfants, des études, une situation, mais la réalité fut tout autre, et, surtout, les petits Réunionnais n'ont jamais revu leurs familles ni leur île. Aujourd'hui, ces enfants devenus adultes cherchent à remonter le fil de leur histoire.

Le 18 février 2016, la ministre de l’Outre-mer George Pau-Langevin a créé une commission d’information et de recherche sur « les enfants de la Creuse », un drame qui a profondément bouleversé l’île de la Réunion. C'est un espoir pour tous ces déracinés qui cherchent à recomposer leur histoire...