ADP à la présidence d'Alliance pour l'éducation

ADP à la présidence d'Alliance pour l'éducation

Le Groupe ADP et sa fondation sont élus à la présidence de L’Alliance pour l'éducation.

Alliance pour l'éducation

Augustin de Romanet, Président-directeur général du Groupe ADP et Laure Kermen-Lecuir, Déléguée générale de la fondation du Groupe ADP prennent en tandem la présidence de L'Alliance pour l'éducation afin de développer son programme innovant de lutte contre l‘échec scolaire.

Un engagement inédit des mécènes membres au profit de la réussite des collégiens

La gouvernance tournante et le renouvellement annuel du Bureau de L’Alliance pour l’éducation sont une garantie de la mobilisation comme de l’ouverture des membres de cette association lancée en 2013 par sept entreprises fondatrices, qui agit en prévention du décrochage scolaire au collège.

Une action collective

Dispositif inter-mécènes et inter-associations, L’Alliance pour l’éducation propose un programme d’accompagnement complet au profit de collégiens en risque de décrochage. Les actions mises en place visent à raviver la motivation des jeunes pour les apprentissages et à engager les familles, en mobilisant autour d’eux et de leurs établissements de l’éducation prioritaire les acteurs et ressources des territoires. 12 entreprises* se sont engagées dans le projet depuis sa création et 9 associations de toutes tailles sont actuellement partenaires.

Le programme construit avec les partenaires et des experts de l'éducation est mis en oeuvre sur les territoires par un réseau d’associations d’accompagnement des jeunes et des familles et d’entreprises implantées localement. Les entreprises engagent leurs ressources financières et humaines en encourageant l’engagement de leurs collaborateurs sur les diverses actions proposées.

* Fondation Groupe ADP (membre actif), mécénat de la Caisse de Dépôts (membre fondateur), Fondation CNP Assurances (membre actif), Deloitte (membre fondateur-actif), Fondation France Télévisions (membre fondateur), Fondation HSBC pour l’éducation (membre fondateur), IMERYS (membre actif), Fondation ManpowerGroup S’accomplir (membre fondateur-contributeur en nature), Fondation Groupe RATP (membre actif), SAFRAN (membre actif), Fondation Groupe SNCF (membre fondateur-actif), Fondation Total (membre fondateur-actif).

 

(23/02/2017)

Innovations et outillage commun pour raccrocher les jeunes et rapprocher l’école de l’entreprise

Les actions proposées orchestrent les rencontres avec des modèles inspirants et des professionnels aux profils diversifiés et créent des conditions d’expériences nouvelles pour les jeunes afin de leur redonner progressivement le goût d’apprendre, le désir de faire et l’envie de s’approprier leur avenir.

Des méthodes et outils pour agir ensemble concrètement dans le respect des compétences de chacun ont émergé au fil des situations de terrain, apportant une ouverture sur le monde de l’entreprise aux jeunes comme aux collèges engagés. Le programme d’animations dans les classes porté par des duos innovants de professeurs et collaborateurs bénévoles d’entreprises est une innovation du projet. Les actions de valorisation des compétences individuelles par des travaux en mode projet et des ateliers de relaxation organisés sont d’autres approches inédites au collège.

Le déploiement des Alliances territoriales

Actuellement implantée en Île-de-France dans 13 collèges REP(+) de cinq départements l’Alliance y accompagne chaque année 250 jeunes par son programme individuel complet et 3000 jeunes par son programme dans les classes** .

Forte des expérimentations franciliennes réussies et des premiers résultats qui confirment l’importance de la prévention, L’Alliance déploie ses implantations dans les académies de Créteil et Versailles et souhaite adapter son modèle en régions.

D’ici 2020, l’objectif est d'accompagner sur les territoires urbains et ruraux de l’éducation prioritaire, 900 collégiens par le programme complet de la 5ème à la 3ème et 11 000 collégiens par le programme dans les classes. L’élargissement à de nouveaux mécènes privés comme publics, accompagne ces déploiements.

 

** Les premiers collégiens de 3ème sortis du dispositif en juin dernier ont reçu le diplôme national du Brevet à 71% et ont été admis à 96% en lycée général/technologique ou professionnel. Il s’agissait de leur premier ou second voeu d’orientation pour 100% d’entre eux. Un suivi post-parcours a été mis en place pour soutenir au-delà du collège la motivation pour le projet entrepris.