Â
Â
Â
Â
FTV Pro La 1ère France 2 France 3 France 4 France 5 France O

L’actualité de France Télévisions à l’international

La Direction des Affaires Internationales vous présente sa dernière newsletter.

Au sommaire :

- France Télévisions joue la carte francophone

- Les télévisions méditerranéennes renforcent leur coopération !

- France Télévisions à l’heure de l’Europe

- Avalanche de prix internationaux pour France Télévisions

- France Télévisions accueille les médias étrangers

- Agenda international 2014

Télécharger la newsletter de la Direction des Affaires internationales (janvier 2014) :

PDF - 1.2 Mo



Edito

Par Hervé Michel, Directeur des Affaires Internationales.

C’est un moment inédit dans l’histoire de l’audiovisuel public : les défis majeurs auxquels sont confrontés l’ensemble des diffuseurs publics européens, tant financiers que technologiques, provoquent de véritables bouleversements parfois dramatiques, comme ce fut le cas l’an dernier en Grèce et en Espagne, avec la fermeture de l’ERT et de la télévision régionale de Valence ; souvent des difficultés sérieuses pour la plupart des télévisions européennes.

Au sud de la Méditerranée, les printemps arabes ont provoqué une totale refonte des audiovisuels publics, constructions encore en chantier. Quant à la majorité de nos partenaires africains, ils doivent, dans le même temps, assurer d’ici l’an prochain une mutation sans précédent : celle de leur transition numérique.

Une démarche s’impose pour affronter crises économiques, transitions politiques et révolutions technologiques : la synergie des compétences et la solidarité entre diffuseurs publics.

C’est le travail entrepris par l’Union européenne des radiotélévisions et la plupart des associations de médias publics.

L’action de France télévisions s’inscrit dans ce sillage avec une politique de partenariats renforcée et le soutien poursuivi aux médias africains et francophones en particulier. Plusieurs pistes se profilent : accélération des échanges, coproductions, recherche de nouveaux financements, circulation des œuvres à l’échelle régionale, échange d’expériences et de savoir-faire.

L’enjeu est d’importance puisqu’il s’agit d’imprimer un véritable « label » international garantissant au citoyen le respect des missions de service public et la qualité de son offre télévisuelle.

Une construction qui se décline au pluriel, afin de partager l’expérience de chacun et répondre à l’ambition commune de faire des audiovisuels publics, la « référence ».

(Janvier 2014).